Le Pr Gisèle Chvetzoff lauréate du premier Prix Axel Kahn « Douleurs et cancers »

lauréate

Le Pr Gisèle Chvetzoff, responsable du département des soins de support du Centre Léon Bérard, fait partie des lauréates du 1er prix Prix Axel Kahn "Douleurs et cancers" remis par la Ligue contre le cancer le 14 décembre 2022.

Photo : Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard, Evelyne Arbiol, infirmière référente douleur, et Gisèle Chvetzoff 

"Afin d’encourager et de valoriser ces travaux d’importance, la Ligue réaffirme son engagement contre la douleur et cela se concrétise notamment par la première édition du Prix Axel Kahn - « Douleurs et cancers » et le lancement d’un appel à projets de recherche. La Ligue contre le cancer a en effet choisi par mon intermédiaire de rendre ainsi hommage au Professeur Axel Kahn" explique Daniel Nizri, président de la Ligue contre le cancer. 

Le Prix Axel Kahn « Douleurs et cancers » a pour but de valoriser des recherches et des avancées majeures qui permettent de mieux connaitre, traiter et prendre en charge les douleurs associées aux cancers. A l'occasion de la première cérémonie qui s'est tenue le mercredi 14 décembre 2022 au Collège de France à Paris, la Ligue contre le cancer a récompensé quatre médecins-chercheurs et leurs équipes pour leurs travaux et progrès concret qu'ils ont engendrés dans la prise en charge de la douleur en cancérologie. 

Gisèle Chvetzoff, lauréate du 1er prix Axel Kahn "Douleurs et cancers"

Elle rejoint le Centre Léon Bérard en 1998 et choisit de focaliser son activité sur la prise en charge de la douleur, les soins de support et les soins palliatifs dont elle développe l’intégration dans la pratique oncologique. Elle prend la direction du service de médecine palliative du CLB dès sa création en 2012, et coordonne également le département de soins de support depuis 2010.

  • La prise en charge de la douleur au Centre Léon Bérard

    Le Centre Léon Bérard dispose d'une équipe mobile, composée de médecins, d'infirmières et de psychologues, dédiée à ce symptôme au sein du DISSPO qui recevoir en consultation ou voir le patient en hospitalisation. Elle intervient lorsque les douleurs sont insuffisamment calmées par les traitements de premières intentions.

    En savoir plus