PROSPECT : un pôle pluridisciplinaire de recherche pédiatrique au cœur de l’hôpital

recherche pediatrie

A l'occasion de la Journée mondiale des cancers pédiatriques qui a eu lieu le 15 février, les médecins de l’Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon (IHOPe) et les chercheurs du Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL) ont annoncé la création de PROSPECT, un pôle pluridisciplinaire de recherche ambitieux sur le site du Centre Léon Bérard. A travers ce projet, ils unissent leurs forces pour lutter contre les cancers de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte.

Depuis 20 ans et malgré de nombreux essais cliniques internationaux, soigner les cancers des enfants, des adolescents et des jeunes adultes reste un challenge majeur, faisant du cancer la première cause de mortalité chez l’enfant après l’âge de 1 an en France. A l’occasion des Rencontres européennes sur le cancer, organisées les 3 et 4 février 2022 par l’Institut national du Cancer (INCa), les représentants européens ont réaffirmé que la recherche sur les cancers pédiatriques était une priorité tant au plan français qu’européen et en ont fait l’une des 5 thématiques phares de leur Plan Cancer.

Fort de sa labellisation comme centre de phases précoces (CLIP²) pour la pédiatrie depuis 2015 par l'INCa et de son unité de pharmacocinétique qui vise à optimiser les modalités d’administration des médicaments anticancéreux aux jeunes patients, le Centre Léon Bérard et l’IHOPe ont fourni des efforts institutionnels importants pour que les enfants et les adolescents pris en charge au sein de l’établissement puissent bénéficier d’essais cliniques et de traitements sécurisés. Ils souhaitent aujourd’hui aller plus loin, en accélérant le continuum soins recherche grâce au maillon translationnel.

Pour améliorer la prise en charge des jeunes patients, la recherche translationnelle, trait d’union entre la recherche fondamentale et la recherche clinique, est un des moyens le plus prometteurs. Son objectif est de développer de nouvelles solutions thérapeutiques à partir des connaissances acquises sur ces maladies.

  • Chiffres clés sur les cancers pédiatriques Sources : Institut National du Cancer / Rapport d'activité 2021 du CLB
    • 2 500

      nouveaux cas par an

    • 600

      jeunes patients soignés à l'IHOPe en 2020

PROSPECT, un pôle pluridisciplinaire au cœur de l’hôpital

En capitalisant sur la solidité de la recherche clinique conduite par ses pédiatres oncologues et sur le dynamisme de la recherche fondamentale menée sur son site, en plein essor depuis 5 ans, le Centre Léon Bérard et l’IHOPe ont franchi une nouvelle étape dans la lutte contre les cancers des enfants et des jeunes en mettant en place un pôle pluridisciplinaire de recherche translationnelle, nommé PROSPECT (Pluridisciplinar Research in pediatric Oncology for Perspectives in Evaluation Care and Therapy). 

L’objectif de PROSPECT est de faciliter le travail en commun des équipes cliniques (médecins et soignants) et des chercheurs sur un même site afin d’accélérer le développement d’applications cliniques à partir des connaissances issues des recherches fondamentales menées au Centre Léon Bérard. Le fruit de ces recherches sera également partagé avec la communauté scientifique française travaillant dans ce même domaine, notamment dans le cadre d’un réseau d’oncopédiatrie national et européen, avec des partenariats déjà bien établis.
Ce sont donc près d’une centaine de scientifiques, pédiatres, épidémiologistes, bioinformaticiens, biologistes, spécialistes des sciences humaines et sociales et ingénieurs qui réuniront leurs compétences pour la recherche sur les cancers pédiatriques. Une dizaine d'équipes de recherche fondamentale travailleront notamment au sein de ce pôle en collaboration avec les autres pédiatres oncologues et les hématologues de l’IHOPe.

3 personnes copilotent ce projet : Marie Castet et Véronique Maguer-Satta, chercheuses au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL), et le Dr Pierre Leblond, pédiatre oncologue à l'IHOPe, Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique de Lyon (Groupement de coopération sanitaire des Hospices civils de Lyon et du Centre Léon Bérard).

Marie Castets, co-responsable de l’unité « Mort cellulaire et cancers de l’enfant » au sein du CRCL et porteuse du projet

"Parmi les premiers projets en cours figure la mise en place d’une cellule de modélisation des cancers des enfants et des jeunes, Model4Kids. En capitalisant sur les expertises des chercheurs du CLB et du CRCL, l’idée est de développer une collection de modèles innovants, reproduisant au plus près les spécificités des cancers de l’enfant, dans leur originalité et leur complexité."

marie castet

"Cette collection inclura notamment des modèles organoïdes, qui sont des mini-tumeurs que l’on peut cultiver in vitro, et qui reproduisent exactement les caractéristiques des tumeurs dont ils sont issus. " explique le Dr Pierre Leblond, pédiatre oncologue et porteur du projet. 

Outre leur intérêt pour les travaux conduits par le pôle PROSPECT, l’enjeu de Model4Kids est double : mettre à disposition des chercheurs français des modèles robustes et pertinents pour développer leurs axes de recherche, mais également permettre le déploiement de tests pré-cliniques avec les industriels pour accélérer le déploiement de nouveaux médicaments, plus efficaces et moins toxiques. Ce projet fait partie d’un projet plus global Share4Kids, qui a été labellisé par l’INCa en 2019.

  • Chez l'enfant de moins de 15 ans, les principales localisations de cancer sont :
    • 29 %

      Les leucémies (dont 80 % de leucémies aiguës lymphoblastiques)

    • 25 %

      Les tumeurs du système nerveux central

    • 10 %

      Les lymphomes

  • Chez l'adolescent de plus de 15 ans, les principales localisations de cancer sont :
    • 27 %

      Les lymphomes (dont 75 % de maladies de Hodgkin)

    • 17 %

      Les tumeurs du système nerveux central

    • 14 %

      Les leucémies (dont 63 % de leucémies aiguës lymphoblastiques)

  • recherche translationnelle

    La recherche translationnelle expliquée

    La recherche translationnelle (ou recherche de transfert) se situe entre la recherche fondamentale, dont le travail consiste à comprendre les mécanismes à l’origine du développement d’un cancer, et la recherche clinique qui vise à évaluer l’efficacité et la tolérance de nouveaux traitements sur les patients.

    Lire l'article
  • ihope

    Les cancers pédiatriques

    La prise en charge des enfants et adolescents atteints de cancer est assurée au sein de l’IHOPe, Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique. Cet institut, créé en 2008, est un Groupement de coopération sanitaire (GCS) qui réunit les Hospices Civils de Lyon et le Centre Léon Bérard.

    En savoir plus