Insomnie et cancer : une nouvelle étude ouverte au Centre Léon Bérard

illustration de l'étude

Le Centre Léon Bérard participe à l’étude « SLEEP-4-ALL-2.0 ». Coordonnée par Gustave Roussy, centre de lutte contre le cancer de Villejuif, cette étude propose aux patients atteints de cancer d’intégrer un programme de traitement de l’insomnie en ligne.

L’insomnie touche deux tiers des patients pris en charge en cancérologie. Elle est associée à un grand nombre de symptômes : douleurs, symptômes anxiodépressifs, troubles de la mémoire, fatigue accrue…

Cette insomnie peut être traitée par la thérapie cognitive et comportementale, qui fait référence aujourd’hui mais est accessible à une minorité de patients. Cette étude, Sleep-4-all-2.0, est destinée à l’ouvrir à un plus grand nombre de patient.

Pourquoi le Centre Léon Bérard participe-t-il à cette étude ?

Nous avons posé la question au Dr Audrey Couillet, psychiatre en oncologie et responsable de l’unité de psycho-oncologie du CLB.

Dr Audrey Couillet

Pourquoi le Centre Léon Bérard a-t-il souhaité proposer cette étude à ses patients ?

Dr Audrey Couillet : Nous pensons que le programme de traitement de l’insomnie en ligne proposé par cette étude est intéressant pour nos patients. En effet, il s’inspire de la thérapie cognitivo- comportementale qui est recommandée pour le traitement de l’insomnie mais n’est pas toujours accessible aux patients : coût financier en libéral, difficultés à se déplacer lorsqu’on est malade.

A qui s’adresse précisément cette étude ?

Elle s’adresse à tous les patients majeurs suivis au Centre Léon Bérard et qui ont des difficultés à dormir depuis plus de 15 jours. Et ceci quel que soit le type de cancer et à tout moment de la prise en charge. Il est possible de participer même si les patients bénéficient déjà d’une prise en charge pour leurs troubles du sommeil, prennent déjà des somnifères par exemple.

Comment se déroule cette étude ?

Les patients se connectent au site internet de l’étude par le QR code ou par l’adresse du site. Ils sont invités à remplir un questionnaire qui évalue les troubles du sommeil. Si le résultat montre une insomnie ils sont invités à donner leurs coordonnées pour être rappelés par l’ingénieur de recherche qui pourra les inclure dans l’étude s’ils en sont d’accord. Ils pourront alors commencer le programme qui dure 6 semaines avec des vidéos et des explications en ligne. Plusieurs échanges téléphoniques sont possibles avec un psychologue qui est à Paris. Les personnes vont pouvoir acquérir des connaissances sur le sommeil : réfléchir autour des idées reçues, de leurs habitudes, mettre en place des stratégies plus efficaces.

Connait-on déjà les interactions entre sommeil et cancer ?

Nous savons qu’environ 2/3 des patients suivis en oncologie ont des troubles du sommeil. L’insomnie altère la qualité de vie, peut entrainer une irritabilité, une tristesse de l’humeur, augmente l’anxiété et le ressenti des douleurs physiques. Elle peut entrainer de véritables épisodes dépressifs, une grande fatigue, des difficultés à se concentrer et des troubles de la mémoire.

Quelles sont les solutions proposées aux patients suivis au Centre Léon Bérard qui souffrent d’insomnies ?

Pour des troubles du sommeil légers, ils peuvent bénéficier des mesures de relaxation (réflexologie, méditation de pleine conscience), bénéficier d’un suivi avec un psychologue. L’activité physique adaptée fait aussi partie des mesures facilitant un sommeil de qualité. L’utilisation d’huiles essentielles ou de phytothérapie encadrée par des professionnels de santé peut être intéressante. En cas de troubles plus sévères et persistants résistants à ces premières approches, les médecins peuvent être amenés à prescrire des somnifères ou des médicaments qui diminuent l’anxiété. Un avis psychiatrique peut être proposé.

Comment participer à cette étude ?

Il suffit de répondre à un questionnaire Sleep-4-all-2.0, dans le cadre de l'étude coordonnée par Gustave Roussy, en cliquant sur le lien suivant.

écran de sleep 4 all