Se former à l'éducation thérapeutique pour accompagner nos patients

illustration d'un patient à domicile

Depuis juin 2020, le Centre Léon Bérard (CLB), l’URPS Infirmiers AURA, l’Agence régionale de santé ARA, la Caisse d’assurance maladie, en partenariat avec le Réseau régional de cancérologie ONCO-AURA et le GCS Sara, mènent une expérimentation pour le développement de l'immunothérapie à domicile dans le cadre de l'article 51.

92 patients ont été inclus dans cette expérimentation depuis son lancement et début 2022, 41 sont en suivi actif.

Ce dispositif “Expérimentation de suivi à domicile des patients atteints d’un cancer et traités par immunothérapie” propose aussi aux infirmiers libéraux de s’engager auprès des patients atteints de cancer notamment en leur proposant des ateliers d’éducation thérapeutique à domicile.

A ce jour, 141 IDEL ont été formés et disposent de cette compétence sur la plateforme IDELINE de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) Infirmiers d’Auvergne Rhône-Alpes. 52 d’entre eux ont déjà réalisé au minimum 1 atelier d’éducation thérapeutique du patient (ETP) à domicile, dans le cadre des traitements par immunothérapie.

« Selon les besoins du patient, il est possible de réaliser jusqu’à 3 ateliers. Chaque atelier est rémunéré à hauteur de 50 €. Les factures sont à adresser directement au CLB par mail après signature d’une convention. », précise Pascale Sontag, adjointe à la direction des parcours de soins au Centre Léon Bérard, qui coordonne le projet.

L’objectif de l’éducation thérapeutique est de donner au patient l’autonomie nécessaire pour comprendre sa maladie, son traitement, les niveaux d’alerte associés et les réactions à avoir face aux effets indésirables potentiels du traitement. Le rôle des infirmiers libéraux dans ce dispositif est primordial.

« Une expérience tout simplement géniale »

Témoignage de Claire, IDEL formée à l’ETP en 2020

"J’ai été très enthousiaste et ravie d’intégrer ce projet novateur et enrichissant. Cela m’a permis de développer et valoriser mes compétences en matière de soins relationnels et éducatifs sur ce thème d’actualité qu’est l’immunothérapie.

Ce dispositif est fructueux par ses échanges et la collaboration entre les professionnels du CLB et les infirmiers libéraux. Je trouve qu’il est aussi stimulant d’entrevoir un nouvel horizon dans l’évolution de notre métier et la reconnaissance de nos compétences.

Enfin, cela nous offre la possibilité de dédier un temps privilégié au patient, dans son environnement, de le rassurer, de créer une alliance thérapeutique et de l’amener à une autonomie pour gagner en qualité de vie : tout simplement génial."

Comment intégrer le dispositif ?

Les IDEL intéressés doivent réaliser 2 formations :

une IDEL au domicile du patient

  • une formation de 40 heures d’éducation thérapeutique rendue obligatoire par décret depuis 2010 (par l’organisme de son choix)
     
  • une autre spécifique sur l’immunothérapie, les effets indésirables et les outils d’éducation thérapeutique en regard (formation délivrée par le Réseau régional de cancérologie Auvergne Rhône-Alpes ONCO-AURA).

Dès que l’IDEL est formé, il est invité à identifier la compétence ETP via IDELINE avec son attestation.

Une fois cette étape franchie, les demandes d’intervention auprès de patients résidant sur le secteur de l’IDEL, lui arrivèrent via la plateforme. L’IDEL pourra également réaliser des séances d’ETP de patients de son secteur pour lesquels l’IDEL du patient n’est pas formée.

Où se renseigner ?

Plus d'information sur ce dispositif :

cliquez-ici