ESMO 2022 : les interventions des spécialistes du CLB

esmo

Le Congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) se tient du 9 au 13 septembre 2022 à Paris. Plusieurs médecins spécialistes et chercheurs de notre établissement seront présents et révèleront les résultats des essais cliniques qu'ils coordonnent ou auxquels ils sont associés, sous forme orale ou écrite.

Le congrès réunira pendant 5 jours plus de 24000 participants (médecins, chercheurs, représentants des patients, journalistes et industriels de la pharmacie). Cet événement est l’occasion pour les spécialistes internationaux du cancer de faire le point sur les dernières avancées en oncologie. C’est le 2e grand rendez-vous mondial dans ce domaine après le congrès de l’ASCO, société américaine d’oncologie médicale qui se tient en juin à Chicago. Plusieurs médecins et chercheurs du Centre Léon Bérard seront présents et révèleront les résultats des essais cliniques qu’ils coordonnent ou auxquels ils sont associés, sous forme orale ou écrite.

Présentation orale

Le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard et oncologue spécialiste des sarcomes, animera une présentation sur l’amélioration de la survie des patients atteints de sarcome à l'échelle nationale, 10 ans après la création du réseau de centres de référence NETSARC dont il est le coordinateur. 
Date : Samedi 10 septembre à 14h45

Il interviendra également à la session plénière présidentielle pour une discussion sur l’essai DeFi. Il s’agit d’un essai de phase III en double aveugle, contrôlé par placebo, évaluant l'efficacité, l'innocuité et la tolérance du nirogacestat, un inhibiteur oral expérimental de la gamma-sécrétase, chez des patients adultes atteints de tumeurs desmoïdes en progression. Le Pr Blay est un des experts mondiaux des sarcomes dont les tumeurs desmoïdes.
Date : Samedi 10 septembre à 16h30

Dans une session multidisciplinaire sur la prise en charge des situations difficiles dans les cancers urologiques, le Pr Sylvie Négrier, oncologue médicale spécialiste des cancers urologiques, parlera du rôle de la thérapie systémique dans les métastases cérébrales des carcinomes à cellules rénales (thérapie ciblée et immunothérapie).
Date : Samedi 10 septembre à 15h00
 

Le Pr Isabelle Ray-Coquard, oncologue médicale spécialiste des cancers de l’ovaire, présentera les résultats finaux de survie globale de l'essai de phase III PAOLA-1. Cette étude a évalué la combinaison de l'olaparib et du bevacizumab chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé nouvellement diagnostiqué.
Date : Vendredi 9 septembre à 14h00
 

Le Dr Christelle de la Fouchardière, oncologue médicale spécialiste des cancers digestifs, présentera oralement les résultats de l’étude randomisée de phase III PRODIGE 65 – GEMPAX, promue par Unicancer. Son objectif a été d’évaluer la gemcitabine accompagnée du paclitaxel versus la gemcitabine seule après échec ou intolérance au FOLFIRINOX (chimiothérapie combinant plusieurs molécules actives) dans l’adénocarcinome pancréatique canalaire métastatique.
Date : Dimanche 11 septembre à 14h45

Elle présentera également dans une mini session orale les résultats d’une étude rétrospective multicentrique du réseau français ENDOCAN TUTHYREF concernant le carcinome anaplasique thyroïdien muté BRAF. 
 

Le Dr Armelle Dufresne, oncologue médicale spécialiste des sarcomes, participera à une discussion sur le thème « Peut-on guérir la maladie oligométastatique chez les patients atteints de sarcome ? »

Les autres temps forts des cliniciens et chercheurs du Centre Léon Bérard

Le Dr Jérôme Fayette, oncologue médical spécialiste des cancers ORL, présentera les résultats de l’étude ATHENA promue par le Centre Léon Bérard dont il est le coordinateur principal. Cet essai européen de phase II, multicentrique, a évalué la combinaison thérapeutique atezolizumab + bevacizumab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou récurrent ou métastatique. 

En tant que dernier auteur, il présentera aussi un poster sur l’étude ProNiHN (promue par le laboratoire pharmaceutique Bristol Myers Squibb) qui porte sur l’utilisation du nivolumab en vie réelle, chez des patients atteints d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute et/ou métastatique.

Le Dr Armelle Dufresne, oncologue médicale spécialiste des sarcomes, présentera deux posters :

  • Une étude de cohorte du Groupe Sarcome Français : Prévalence et caractéristiques cliniques des patients atteints de sarcome synovial métastatique avec des tumeurs exprimant l'antigène NY-ESO-1.
  • Larotracking : Etude de cohorte rétro/prospective, non interventionnelle, chez des patients adultes atteints d’un cancer localement avancé ou métastatique présentant une fusion NTRK traité par larotrectinib

Le Dr Adrien Buisson, spécialiste en biologie des tumeurs, présentera un poster concernant l’évaluation multicentrique d'une solution passe-bas basée sur le séquençage du génome entier pour la détection du déficit de recombinaison homologue.

Le Dr Thibault Gauduchon, interne au CLB, présentera sous forme de poster une sous-analyse de l’étude EPOCKS dont l’objectif était de comparer, pour le premier traitement curatif des carcinomes épidermoïdes localisés ou localement avancés de la tête et du cou, la chimioradiothérapie exclusive et la chirurgie ou la chimiothérapie d'induction.

Accompagné du Pr Isabelle Ray-Coquard, il présentera également une mini session orale répondant à la question suivante : « La réintroduction ou la poursuite des inhibiteurs de PARP (thérapies ciblées), après un traitement local chez les patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire métastatique ou récidivant, est-elle pertinente ? »
 

Débrief de l'ESMO par Unicancer le mardi 13 septembre à 17h00 en distanciel

Le Dr Clélia Coutzac, oncologue médicale spécialiste des cancers digestif, participera au débrief organisé par Unicancer pour faire un retour sur les grands temps forts de ce congrès.

coutzac

Le congrès de l’EONS15 (Société européenne des soins infirmiers en oncologie) se tiendra en partenariat avec l’ESMO du 10 au 12 septembre. À cette occasion Christelle Galvez, directrice des soins et des parcours au Centre Léon Bérard, fera un point sur la mise en place de l’immunothérapie à domicile dans le cadre de l’Article 51 « Soins et suivi à domicile des patients cancéreux traités par immunothérapie ».