Alimentation & cancer : nos 7 conseils

Alimentation et cancer

En France, 19 000 nouveaux cas de cancer peuvent être prévenus par une alimentation en lien avec certaines recommandations qui, selon les scientifiques, ont un impact réel sur l'espérance et la qualité de vie. Découvrez nos 7 conseils pour limiter les risques de survenue de la maladie :

1- Limiter la consommation d’alcool

L'alcool est le principal facteur de risque alimentaire de cancer en France. Lorsqu'il est associé au tabac, il joue un rôle important dans le cancer de la langue, de la gorge, du sein et du foie. En France, 7 à 10 % des cancers sont liés à une consommation excessive d'alcool. Par conséquent, il est recommandé de limiter la consommation quotidienne des hommes à moins de 2 verres (vin, bière, apéritif) et la consommation quotidienne des femmes à moins d'un verre.

  • Chiffre clé
    • 19 000

      nouveaux cas de cancer peuvent être prévenus par une alimentation en lien avec certaines recommandations

2- Limiter la consommation de fast-food et d’aliments ultra-transformés et riches en matières grasses ou sucres

Parce qu'ils contiennent généralement peu ou pas de « substances biologiquement actives », bénéfiques pour la santé, les produits industriels ne peuvent fournir une protection anticancéreuse. De plus, les produits industriels sont généralement riches en énergie et favorisent donc le surpoids et l'obésité, qui sont deux facteurs de risque pour plus d'une dizaine de cancers. Cette catégorie regroupe plusieurs types de produits : les pains et brioches industriels, les barres chocolatées, les biscuits apéritifs, les plats prêts à être consommés, les aliments de type fast-food, les soupes et pâtes instantanées, les préparations à base de viande, les en-cas et desserts riches en sucres et en graisses, les sodas, etc

3- Ne pas consommer de compléments alimentaires (en dehors d’une prescription faite par un médecin)

Il est recommandé de consommer des compléments alimentaires seulement sur avis médical. Par exemple, si votre médecin constate une carence, il peut vous en prescrire.

Le saviez-vous ?

Près d'un demi-million de nouveaux cas de cancers dans le monde chez les adultes peuvent être attribués au surpoids et à l'obésité.

4- Maintenir un poids stable pendant les traitements

Pendant ou après un traitement pour un cancer, l’important est de maintenir votre organisme dans un bon équilibre, apprécié par la courbe de poids.

5- Limiter la consommation de viandes rouges et de charcuteries

L’excès de consommation de viande froide et de viande cuite à haute température, augmentera le risque de cancer de l'intestin. La consommation de viande ne doit pas dépasser 10% de l'apport énergétique quotidien. Directement lié à cette consommation, le surpoids peut entraîner un risque de cancer du sein après la ménopause. Notre conseil : Mangez moins de viande rouge (jusqu'à 500 grammes par semaine), comme le bœuf, le veau, le porc et l'agneau. Ne mangez pas de viande transformée (charcuterie, jambon, pâtés, saucisses, viande hachée, etc.)

6- Avoir une alimentation riche en aliments d'origine végétale et riches en fibres

Une alimentation riche en aliments d'origine végétale et riches en fibres est lié à la réduction du risque de cancer colorectal mais également du risque de surpoids.

7- Avoir une consommation riche en fruits et légumes

De nombreuses études, menées depuis plus de 50 ans, ont montré que les personnes qui consommaient activement des fruits et des légumes développaient moins de cancers des voies digestives (bouche, œsophage, estomac, côlon), des voies respiratoires (bronches et poumon) et du pancréas. Il est recommandé de consommer 400 à 800 grammes de divers fruits et légumes chaque jour.

Cancer et alimentation

Nos recommandations en vidéo :

  • nutrition
    alix mottard goerens
    29 jan

    Parole d'expert : de bonnes habitudes alimentaires pour limiter son risque de cancer

    Aujourd’hui, 20 à 25% des cancers sont attribuables aux facteurs nutritionnels. Nous avons rencontré Alix Mottard-Goerens, diététicienne au sein du département Cancer Environnement du Centre Léon Bérard, qui nous donne des conseils nutritionnels pour prévenir le cancer mais aussi pendant les traitements.

    Lire l'article
  • Alimentation
    13 sep

    Cancer du sein et alimentation : les bonnes recettes

    4 questions à Marina Colombani, diététicienne du Département Cancer Environnement du Centre Léon Bérard, sur l'alimentation pendant le cancer du sein.

    Lire l'article