EVAADE, une étude pour favoriser l’activité physique des enfants, adolescents et jeunes adultes hospitalisés en unité protégée

evaade

Coordonnée par le Centre Léon Bérard, en collaboration avec les Hospices Civils de Lyon, EVAADE  est une étude clinique dont l’objectif est de mesurer la faisabilité d’un programme d’activité physique adaptée (APA) en unité protégée (chambre à pression positive) à l’IHOPe de Lyon*. Ce programme est composé de séances supervisées par un enseignant en APA et d’une application ludique et interactive développée par la société Kiplin.

*Groupement de coopération sanitaire des Hospices Civils de Lyon et du Centre Léon Bérard

Lutter contre la sédentarité après la greffe

Agés de 8 à 21 ans, les patients participant à cette étude sont touchés par une hémopathie maligne ou non et doivent bénéficier d’une allogreffe de moelle osseuse. Suite à la greffe, ils seront hospitalisés en unité protégée pendant une durée de 4 à 10 semaines. Pour lutter contre la sédentarité, le déconditionnement physique ou encore la fatigue, il est essentiel qu’ils puissent continuer à pratiquer une activité physique adaptée dans leur chambre.

Rodolf Mongondry, responsable de l’APA au CLB

Il est très important de pratiquer une activité physique pendant les traitements, même en unité protégée. Des études ont montré que cela permet de réduire la fatigue et certains effets secondaires. De plus, les interactions avec l’extérieur grâce à l’application donnent un aspect social non négligeable pour ces patients qui restent de longues semaines enfermés et isolés dans leur chambre

rodolf

Rendre les patients actifs et acteurs de leur hospitalisation

Pour pratiquer une activité physique, un vélo est mis à leur disposition dans leur chambre pendant toute la durée de leur hospitalisation. Quatre fois par semaine, un enseignant APA vient leur proposer une séance directement dans la chambre (tir à l’arc, escrime, basket…). L’application propose des jeux à réaliser pour pratiquer une activité physique (énigmes, escape game…). Ainsi le patient a la possibilité de jouer avec d’autres enfants hospitalisés, ses parents ou encore les soignants de l’IHOPe. Les membres du groupe se challengent, se motivent et discutent ensemble pour remporter le jeu !

Julian et Raphaël sont deux jeunes inclus dans cette étude : « C’est divertissant, ça nous incite à bouger et à gagner » explique le premier. « J’aime bien voir mon score augmenter sur l’application, ça me stimule », réagit le second.

Lancée en mai 2022, cette étude, promue par le Centre Léon Bérard, va durer 2 ans et doit inclure entre 20 à 30 patients pris en charge à l’IHOPe. L’investigatrice principale de l’étude est un médecin des Hospices Civils de Lyon, le Dr Carine Halfon-Domenech, pédiatre hématologue à l’IHOPe.