Une deuxième année de partenariat riche entre le Centre Léon Bérard, le chef Christian Têtedoie et SHCB

cuisine

Le Centre Léon Bérard, son prestataire de restauration SHCB et le chef Christian Têtedoie ont renouvelé leur partenariat initié au 2ème semestre 2018. Après s’être intéressé aux patients hospitalisés, le chef souhaite cette année proposer aux patients atteints de cancer pris en charge en ambulatoire, une pause repas gourmande et innovante, mais aussi travailler davantage sur le végétal (assaisonnement, cuisson, légumes oubliés…).

Le chef de la cuisine, Francis Brives, et le chef Christian Têtedoie

Cette deuxième année de partenariat se découpe en 4 temps forts d’environ 2 à 3 mois

  • Ateliers théoriques et pratiques à l’occasion d’Octobre Rose : rencontres entre le chef et des patientes afin d’échanger sur leurs besoins, leurs difficultés… Le chef a ensuite animé des ateliers de cuisine pour donner des conseils et astuces aux patientes pour continuer à s’alimenter correctement pendant et après les traitements.
  • Les bocaux : des nouveaux contenants pour les patients en ambulatoire pour des choix toujours plus variés et personnalisés.
  • Le végétal : améliorer la cuisson et l’assaisonnement des légumes afin de les rendre plus attractif et faire découvrir de nouvelles saveurs.
  • La technique : les équipes de SHCB se rendront en immersion dans le restaurant étoilé du chef Têtedoie afin de perfectionner leur technique, gestes,…

Focus sur les patients accueillis en ambulatoire

La deuxième année de partenariat entre le chef Christian Têtedoie, SHCB et le Centre Léon Bérard, permettra de proposer aux patients accueillis en ambulatoire (c’est-à-dire le patient entre le matin et sort le jour même de l’hôpital) de profiter d’une pause gourmande.

Présenté sous forme de bocal, ce « plateau repas » se veut pratique à manger et adapté aux séjours en ambulatoire. Chaud ou froid selon le souhait du patient, plusieurs plats et dessert seront revisités sous cette forme moderne et attractive : endives au jambon, cabillaud sauce cresson blettes, volaille aux genièvres et choux, bavarois au saumon, panna cotta de carottes,… Ce bocal stérilisé a une DLC de 3 semaines ce qui permettra aux patients de bénéficier d’un plus grand choix d’entrée, plat et dessert. De plus, ce concept s’adapte encore plus aux envies et besoins des patients traités pour un cancer. En effet, un certain nombre n’ont pas faim, peuvent être écoeurés aux heures des repas. Ces bocaux permettront aux équipes de restauration de pouvoir servir le patient lorsqu’il en aura envie, sans gaspillage. 

photos bocaux

 

  • SHCB en chiffres au Centre Léon Bérard
    • 60

      salariés sur le site

    • 1 400

      repas par jour

    • 75 tonnes

      de fruits et légumes frais préparés chaque année

    • 27

      déclinaisons de menus spécifiques

Redonner goût aux légumes

Ce troisième temps fort de l’année sera l’occasion de travailler sur le végétal et plus particulièrement sur les légumes. L’objectif est d’améliorer la cuisson et l’assaisonnement de ces derniers afin de les rendre plus attractif pour les patients.
De plus, le Centre Léon Bérard et SHCB travaillent depuis plusieurs années sur des plats mixés maison pour les patients ayant des problèmes de déglutition à cause des spécificités de leur cancer. Le chef Têtedoie travaillera avec les équipes sur des entrées mixées pour diversifier les propositions pour ces patients