ESMO 2019 : un rendez-vous européen pour le Centre Léon Bérard

esmo

Le Congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) se tient à Barcelone du 27 septembre au 1er octobre 2019. Cette année, le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard et oncologue médical spécialiste des sarcomes et tumeurs rares, est président du Conseil scientifique de l’événement. A ce titre, il en prononcera l’introduction ainsi que la conclusion.

Une cinquantaine de médecins spécialistes et chercheurs de notre établissement seront présents pour faire des présentations sur les dernières avancées dans le domaine des traitements du cancer. Le Centre Léon Bérard sera également représenté sur le stand de French Healthcare.

esmo

 

Le congrès annuel de la société européen d’oncologie médicale se tiendra du vendredi 27 septembre au mardi 1er octobre 2019 à Barcelone (Espagne). Il réunira pendant 5 jours plus de 24 000 participants (médecins, chercheurs, représentants des patients, journalistes et industriels de la pharmacie), venant de 151 pays. Il se tiendra conjointement avec le congrès de l’EACR, association européenne pour la recherche sur le cancer.

Ce congrès est l’occasion pour les spécialistes mondiaux du cancer de faire le point sur les dernières avancées en oncologie. C’est le 2e grand rendez-vous mondial dans ce domaine après le congrès de l’ASCO, société américaine d’oncologie médicale qui se tient en juin à Chicago. Une cinquantaine de médecins et chercheurs du Centre Léon Bérard seront présents pour des présentations sous forme orale ou écrite.

Quelques temps forts pour les cliniciens et chercheurs du Centre Léon Bérard

En session présidentielle, le Pr Isabelle Ray Coquard, oncologue médical au Centre Léon Bérard, spécialiste des tumeurs gynécoloiques, présentera les résultats positifs de l’étude PAOLA-1/ENGOT-ov25 dont elle est le principal investigateur. PAOLA-1, essai promu par le groupe coopérateur GINECO (Groupe des Investigateurs Nationaux pour l’Etude des Cancers de l’Ovaire et du sein) et dont l’analyse statistique a été réalisée par le pôle biostatistiques de la Direction de la recherche clinique et de l’innovation du Centre Léon Bérard. Cette étude montre en effet des résultats extrêmement encourageants pour les femmes atteintes de cancers de l’ovaire de stade avancé (avec ou sans mutation du gène BRCA1). Tous ces résultats seront dévoilés durant l’ESMO.

Le Dr Maurice Pérol, oncologue médical au Centre Léon Bérard, spécialiste des tumeurs du poumon, animera une session « Challenge your expert »  sur l’intérêt des biopsies liquides dans la prise en charge des cancers du poumon à non petites cellules (NSCLC).

Le Dr Jérôme Fayette, oncologue médical et spécialiste des tumeurs de la tête et du cou, présentera, à l’oral lors de la session dédiée aux cancers ORL, les résultats de l’essai PIK ORL promu par le Centre Léon Bérard, qui mesure l’efficacité d’un inhibiteur chez les patients atteints de cancers ORL réfractaires à tous les traitements actuellement disponibles. L’inhibiteur de la PI3K a validé le critère principal de jugement (contrôle de la maladie à 2 mois) aussi bien dans la cohorte des tumeurs avec une mutation de la PI3KCA que dans les tumeurs sans mutation. Les résultats complets seront donnés à l’ESMO.

Le Dr Armelle Dufresne, oncologue médical, interviendra lors de la session sarcomes, le samedi 28 septembre après-midi pour discuter de son poster sur l’impact de l’absence d’une biopsie lors du diagnostic des sarcomes.

Dans le cadre de la session consacrée aux nouvelles thérapies, le Dr Philippe Cassier, oncologue médical et spécialiste des essais de phase précoce au Centre Léon Bérard, présentera les premiers résultats d’un nouveau candidat médicament qui a été testé pour la première fois chez l’homme en 2017 au Centre Léon Bérard. Cet essai clinique de phase précoce est toujours ouvert aux inclusions avec pour objectif de mesurer l’intérêt d’un nouvel anticorps thérapeutique, NP137, dirigé contre netrin-1, un facteur de survie produit par les cellules cancéreuses et retrouvé dans de nombreux types de cancers.