Guide du déconfinement pour les patients atteints de cancer : quelques conseils

guide deconfinement

Vous êtes patient au Centre Léon Bérard, vous êtes un proche de patient ? Le déconfinement débuté le 11 mai soulève de nombreuses questions face au COVID19 : nous répondons à toutes vos questions !

AVANT VOTRE PROCHAINE VENUE AU CENTRE LÉON BÉRARD

 

J’ai un rendez-vous programmé au Centre Léon Bérard, quelle est la conduite à tenir ?

Si vous avez les symptômes suivants : fièvre (température supérieure à 38°C), toux sèche, difficulté à respirer ou fréquence respiratoire élevée (supérieure à 20 cycles /min), anosmie (perte de l’odorat) ou agueusie (perte du goût)

ou

Si vous avez eu un prélèvement naso-pharyngé positif pour le coronavirus par RT-PCR.

Nous vous remercions d’appeler le secrétariat du médecin ou du service dans lequel vous êtes attendu qui vous indiquera ce que vous devez faire. Si vous n’avez aucun symptôme, vous pouvez venir au Centre Léon Bérard et vous présenter à l’accueil habituel. Un contrôle (désinfection des mains, port du masque et questionnaire) est en place.

Pour rappel, les accompagnants ne sont toujours pas admis au Centre Léon Bérard pour la sécurité des autres malades. 

 

Dois-je faire un test sanguin ou un prélèvement à la recherche du coronavirus en laboratoire de ville ?

Si vous n’avez pas de symptômes, ne faites pas de test sanguin ou de prélèvement naso-pharyngé en laboratoire de ville. Si votre médecin en charge estime que l’un de ces tests est indiqué pour vous, il vous le prescrira ou le fera réaliser au Centre.

 

J’ai peu ou pas de symptômes, mais j’ai été testé positif au coronavirus, puis-je quand même venir au CLB pour poursuivre mon traitement, pour passer mon examen ou pour mon rendez-vous de consultation ?

Cela dépend de votre état clinique, de votre cancer et du traitement ou examen prévu. Dans tous les cas, vous devez impérativement joindre le secrétariat de votre médecin du CLB avant de venir afin qu’une prise en charge adéquate vous soit proposée et que votre éventuelle venue soit bien préparée. Si vous venez sans prévenir, vous risquez de ne pas pouvoir avoir votre traitement ou votre examen faute d’être orienté dans le bon circuit.

 

Est-il possible d’avoir des visites lorsque l’on est hospitalisé ?

Les visites sont régulées. Nous vous prions d’être attentifs et de respecter les consignes de visites ou leur interdiction formelle, selon le service d’hospitalisation.

MES QUESTIONS EN TANT QUE PATIENT ATTEINT DE CANCER POUR MA VIE COURANTE

 

Dans la mesure du possible, restez prudents, limitez vos déplacements et sorties, respectez les gestes barrières (lavage des mains, toussez dans votre coude et distanciation de 1m50 avec les autres personnes) et portez un masque (chirurgical ou en tissu) lorsque vous êtes en contact avec d’autres individus. Ne fréquentez pas de personnes malades ou présentant les symptômes de la maladie COVID-19. Et le port des gants ? Souvent mal utilisés, ils sont plutôt à déconseiller ! Une désinfection régulière des mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique est plus efficace.

 

Pour les personnes atteintes de cancer, y a-t-il des consignes particulières pour les sorties ?

À moins de précautions spécifiques liées à votre traitement en cours ou récent, les consignes pour les sorties sont les mêmes que pour le reste de la population : port du masque (chirurgical ou en tissu) lorsqu’il y a contact rapproché avec d’autres personnes (obligatoire dans les transports en commun). De même, il ne faut pas oublier de se désinfecter les mains avec une solution hydroalcoolique à la sortie des lieux publics ou d’un transport en commun.

 

Je dois reprendre le travail, est-ce possible ?

Même si vous n’avez pas de symptômes de la maladie COVID-19, il est préférable de contacter votre médecin en charge au Centre Léon Bérard afin de savoir si vous pouvez reprendre le travail et dans quelles conditions.

 

Est-ce que je peux aller chez le coiffeur ?

Si vous êtes asymptomatique, vous pouvez aller chez le coiffeur en respectant les gestes barrières et en portant un masque en tissu ou un masque chirurgical. Est-ce que mes petits enfants peuvent venir à mon domicile pour me rendre visite ? Si vos petits-enfants et leurs parents ne sont pas malades, ils peuvent en effet vous rendre visite en respectant les gestes barrières. Il est préférable que vous portiez un masque (chirurgical ou en tissu) et respectiez une bonne distanciation (1m50).

 

Est-ce que je peux prendre ma voiture et me promener dans un rayon de 100 kilomètres ?

Oui, si vous n’avez pas de symptômes, si vous respectez les gestes barrières et si cela reste raisonnable dans le cadre de votre prise en charge actuelle (précautions standard liées à la chimiothérapie, à la chirurgie).

 

Et si nous sommes plusieurs dans la voiture ?

Si ce sont les personnes avec qui vous vivez, considérez votre voiture comme votre lieu de vie. Cependant, si ce sont des personnes avec qui vous n’avez pas eu de contact régulier, il est préférable de respecter les gestes barrières et de porter un masque (en tissu ou chirurgical).

 

Est-ce que je peux aller me promener, en dehors de la ville, en forêt ou au bord d’un lac si je sais que je ne croiserai personne ?

Oui, si cela n’est pas contre-indiqué dans le cadre de votre prise en charge actuelle (chimiothérapie en cours, après votre chirurgie) ou si vous vous sentez fatigué ou présentez d’autres symptômes.

 

Comment savoir si je suis immunodéprimé ?

Vous êtes immunodéprimé si vous êtes en cours de traitement par chimiothérapie, immunothérapie, par médicament immunosuppresseur ou corticothérapie à forte dose, ou si votre taux d’immunoglobulines, vos globules blancs (notamment les lymphocytes et les neutrophiles) sont abaissés. De plus, cette fragilité immunitaire se poursuit généralement plusieurs mois (jusque 5 ans) après la fin des traitements.

 

J’ai été traité il y a plus de dix ans, suis-je plus à risque que les autres d’avoir une forme grave de COVID 19?

Non. Les personnes en surveillance de leur cancer ne sont pas considérées plus à risque que d’autres. Les facteurs et pathologies induisant un risque supplémentaire de maladie COVID 19 grave chez ces personnes sont, comme pour toute personne non atteinte de cancer :

  • l’âge de plus de 70 ans, l’insuffisance respiratoire (sous oxygénothérapie à la maison, asthme sévère, mucoviscidose, BPCO),
  • l’insuffisance cardiaque sévère l’insuffisance rénale dialysée,
  • le diabète sous insuline et non équilibré
  • les maladies ou traitements immunosuppresseurs : VIH non contrôlé / SIDA
  • greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques
  • les personnes avec obésité morbide (IMC ≥40)
  • les femmes enceintes (par précaution – pas de données scientifiques avérées)

 

Puis-je bénéficier d’une prescription de maques ?

La prescription de masques est réservée aux patients à haut risque, donc immunodéprimés, et doit être faite par le médecin traitant.

 

Découvrez le guide du déconfinement en PDF

 

Guide deconfinement

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE GUIDE EN PDF

 

  • foire questions covid19 cancer

    Coronavirus : foire aux questions pour nos patients atteints de cancer et leurs proches

    Depuis le déconfinement, de nouvelles mesures ont-elles été prise au Centre Léon Bérard ? Réponses à vos principales questions !

    Lire l'article
  • image d'illustration
    20 mar

    COVID-19 : nos recommandations

    Nous vous remercions de lire attentivement les consignes de nos médecins avant de venir au Centre Léon Bérard.

    Lire l'article

LES SOINS DE SUPPORT

 

Les soins de support socles (accompagnement psychologique, prise en charge sociale, prise en charge nutritionnelle et prise en charge de la douleur) se poursuivent comme depuis le début du confinement sous la forme de consultations, téléconsultations et avis pendant les hospitalisations. De même, il y a poursuite de l’activité de l’équipe mobile de soins palliatifs. En ce qui concerne les thérapies complémentaires (bien être, art-thérapie, sophrologie…), elles sont toujours interrompues. La prise en charge par les enseignants en activité physique adaptée et les ateliers d’éducation thérapeutique continuent eux à distance !

 

Un challenge d’activité physique adaptée à faire chez soi

Pour garder la forme chez soi et en toute sécurité, les enseignants en activité physique adaptée vous propose différents exercices illustrés, pour pour vous et vos proches. Rendez-vous sur notre page  « Des exercices d’activité physique adaptée pour vous accompagner ! ».

 

Des conseils bien-être pour prendre soin de soi

Nos socio-esthéticiennes et socio-coiffeuses ne vous oublient pas : vidéos pour prendre soin de vos mains ou encore des conseils capillaires (pratiquer un auto-massage du cuir chevelu, perte des cheveux...). Rendez-vous sur notre page  « Se soutenir pendant le confinement ».

Vous pouvez également les joindre par mail à bienetre@lyon.unicancer.fr, elles pourront vous donner des conseils.

 

Espace de Rencontres et d’Information (ERI)

L’ERI est de nouveau ouvert depuis le jeudi 14 mai, mais également toujours joignable par email (eri@lyon.unicancer.fr) ou téléphone (04 78 78 28 64), du mardi au jeudi.

 

Associations

Les interventions des associations au Centre Léon Bérard sont toujours suspendues à ce jour. Cependant, elles continuent leurs actions pour répondre à vos questions, vous accompagner,... Rendez-vous sur notre site internet, rubrique Actualités « se soutenir pendant le confinement » afin de retrouver leurs actions.

Et dans ma vie courante, ma vie de tous les jours

Répondre à toutes vos questions face au déconfinement lorsque l'on est atteint d'un cancer

guide déconfinement patients cancer
  • plan rapproché en salle de radio interventionnelle

    La radiologie interventionnelle est aujourd'hui utilisée dans le diagnostic, les soins de support mais aussi les traitements du cancer. Découvrez un essai innovant au Centre Léon Bérard.

    Voir l'actualité
  • consultation

    Les patients atteints de cancer sont-ils vraiment des sujets "à risque" susceptibles de contracter plus facilement et sous une forme plus sévère la maladie COVID-19 ? Découvrez les résultats d'une étude du CLB sur 302 patients touchés par le cancer.

    Voir l'actualité
  • Merci à tous !

    Ces derniers mois, tout le personnel soignant a travaillé, chaque jour, pour le bien de tous… Et vous avez su les remercier avec vos mots ! En effet, chaque jour et ce depuis le début du confinement, vous vous êtes massivement mobilisés pour leur dire "merci" : des dizaines de messages ont circulé sur nos réseaux sociaux mais aussi par mails afin de remercier l’ensemble de nos soignants et nos chercheurs pour leur travail effectué d’arrache-pied tout au long de l'épidémie de COVID-19.

    Voir l'actualité
  • Dès 10h, dans le hall 1 et sur le parvis du CLB, venez à la rencontre des K Fighteuses et des K Fighteurs, et de leurs belles initiatives de résilience...

    Voir l'événement