La méditation de pleine conscience

kern et galets

Depuis septembre 2019, une étude clinique sur la méditation de pleine conscience pendant les traitements du cancer est ouverte aux patients en cours de suivi au CLB, toute pathologie confondue.

Le Dr Audrey Couillet, psychiatre et responsable de l'unité de psycho-oncologie au Département des Soins de support (DISSPO) du Centre Léon Bérard a initié en septembre 2019 une étude sur la méditation de pleine conscience pendant les traitements du cancer. Cette étude est ouverte aux patients en cours de suivi au CLB, quelle que soit leur tumeur.

Les patients inclus s’engagent à participer à ses ateliers de médiation durant 8 semaines consécutives. La première session a débuté en septembre 2019 et la seconde commencera au premier semestre 2020. Les groupes sont composés de 15 personnes, toujours les mêmes, et sont animés par Marie-Pierre Le Bris, titulaire du diplôme universitaire de Médecine, Méditation et Neurosciences de l’Université de Médecine de Strasbourg et instructrice Mindfulness Based Stress Reduction (MBSR).

Le programme comprend une séance groupale par semaine qui dure 2 heures 30 :

  • 45 minutes de méditation pleine conscience
  • un temps d’échange autour du vécu.

Les participants sont encouragés à pratiquer la méditation 6 jours sur 7 à leur domicile. Des enregistrements leurs sont remis pour faciliter l’exercice. L’objectif est que la pratique puisse perdurer au-delà du programme, le patient s’appropriant un nouvel outil qui l’aidera à accéder à plus de sérénité grâce à ses ressources internes.

Méditation en oncologie

L’instructrice, a adapté le protocole afin qu’il soit pertinent pour des personnes suivies pour un cancer. La méditation de pleine conscience fait partie de l’offre de soins complémentaires en cancérologie.

Elle bénéficie d’un regain d’intérêt depuis le début des années 2000. Les études scientifiques, réalisées surtout dans le cancer du sein, montrent une diminution de l’anxiété et de la dépression pour les patients qui ont pu bénéficier d’atelier de méditation mais de plus gros travaux sont nécessaires pour en comprendre mieux les mécanismes. C’est l’un des objectifs de l’essai en cours au Centre Léon Bérard.

Pour tous renseignements concernant cette étude, contacter le 04 78 78 26 57