ERI : Espace Rencontres et Information

L'ERI : lieu d'informations

Les documents mis à votre disposition ont l'objectif de vous aider à mieux comprendre le cancer et ses conséquences. Ils permettent aussi de répondre à vos interrogations et à vos inquiétudes. Chaque mois, l'ERI organise également une conférence grand public et gratuite sur des thèmes variés (diététique, la maladie, les traitements,...).

ERI : lieu d'information

ERI : lieu de rencontres

L'ERI : lieu de rencontres

Vous recevrez ici une écoute attentive et pourrez parler de votre expérience et échanger avec l'accompagnatrice en santé de l'espace ou avec d'autres personnes malades et proches.

Votre contact

Dominique Cordier, accompagnatrice en santé, vous accueille du mardi au jeudi de 9h à 17h à l'ERI situé au niveau de l'accueil 1 ou

  • 04 78 78 28 64
  • eri@lyon.unicancer.fr

Découvrir l'ERI, au coeur des soins de support

Lorsque l’on entre par le Hall 1 du Centre Léon Bérard, non loin de sa fameuse pyramide, un lieu attire parfois l’attention des visiteurs. En passant la porte, brochures, guides, magazines s’y empilent tandis que Dominique Cordier, accompagnatrice en santé vous accueille : vous êtes bien arrivés à l’ERI.

Ce lieu dédié à l’information des patients et de leurs proches, appelé aussi Espace de Rencontres et d’Information a été créé au Centre Léon Bérard en 2005, avec le soutien de la Ligue contre le cancer et le laboratoire Sanofi, et fait partie intégrante du service des soins de support, le DISSPO ou Département interdisciplinaire des soins de support du patient en oncologie.

« La première fois qu’ils viennent, ils ont une question et ensuite ils reviennent pour la convivialité, pour passer un moment où finalement, on ne va pas seulement parler de la maladie. Ici, on parle vraiment de tout », explique Dominique Cordier.

Avec une  information claire, elle peut répondre aux interrogations des patients ou de leur famille sur n’importe quel aspect de la maladie. Pendant ou après le cancer, traitements ou effets secondaires : ici tous les sujets peuvent être évoqués et en tout anonymat. Une façon de libérer la parole et de s’éloigner du climat de l’hôpital.

Le lieu est d’ailleurs un vrai petit cocon, où l’on passe sans rendez-vous, à l’improviste et dans lequel on peut venir autant de fois qu’on le souhaite. « Souvent les patients découvrent l’espace lorsqu’ils sont hospitalisés, en se promenant. Ils viennent à tout moment de leur traitement, parfois pendant leur surveillance et leurs consultations de suivi, pour de nouvelles questions ou pour l’envie de poursuivre la discussion ».

Créé dans la perspective d’informer au mieux les patients et leur famille ou proches sur ce qu’ils s’apprêtent à vivre tout au long de la maladie, l’ERI permet aussi d’orienter les patients vers d’autres professionnels pour faire face et bénéficier du suivi le plus individualisé.

ERI-centre-leon-berard


« J’ai un gros travail d’orientation lors de mes discussions avec les patients, ajoute Dominique. Si je cerne un problème, je vais les orienter vers un professionnel adapté, qu’il s’agisse d’un psychologue ou d’une assistante sociale du Centre Léon Bérard.
De réels échanges existent entre tous les professionnels du DISSPO et je reçois souvent des patients qui ont été aussi orientés par l’assistance sociale ou par le psychologue qui les suit à l’hôpital ».

L’ERI est aussi un lieu idéal pour trouver des informations sur ce qu’il se passe en dehors de l’hôpital : selon Dominique son rôle est aussi « de trouver des relais à l’extérieur de l’hôpital, pour les faire sortir de chez eux et trouver un soutien, au travers d’associations ou de réseaux. Je fais constamment des recherches pour connaitre toutes les associations et ainsi permettre aux patients de s’épanouir au quotidien ».

ERI-centre-leon-berard


Des questions reviennent, souvent. « Comment mieux supporter la chimiothérapie ? Comment trouver des occupations pour ne pas penser qu’à la maladie, que penser des médecines alternatives, ou encore des questions autour du retour à l’emploi qui interroge aussi de nombreux patients ».

Pour y répondre, Dominique va alors proposer des conférences mensuelles autour des grands sujets évoqués avec les patients à l’ERI, en s’entourant de professionnels du Centre Léon Bérard ou des intervenants extérieurs. Une façon aussi de faire connaitre l’ERI à des patients qui n’auraient pas osé rentrer ou encore de garder le lien avec d’anciens patients.

«  Nous gardons aussi contact par email avec de nombreux patients, même après leur période de traitements : un lien fort existe, qui ne s’arrête pas à une simple mission d’information ! »