Traitements - Cancer des ovaires

Chirurgie et chimiothérapie

Si la patiente est opérable d’emblée, une chirurgie, qui ne laissera aucun résidu tumoral, sera proposée. Cette chirurgie est lourde et complexe (hystérectomie totale, omentectomie, appendicectomie et curage ganglionnaire). Dans les cas plus les plus lourds, une chirurgie radicale ou supraradicale (extension aux organes intra abdominaux : côlon rate, diaphragme, rectum…) pourra également être réalisée. Le Centre Léon Bérard est spécialisé dans ce type de chirurgie lourde et complexe.

Une cure de chimiothérapie est ensuite prescrite. Si la patiente n’est pas opérable d’emblée, une série de cures de chimiothérapie est proposée avant la chirurgie, dite chirurgie de l’intervalle.

POINT VOCABULAIRE

  • Hystérectomie totale : ablation du corps et du col de l’utérus.
  • Omentectomie : ablation de l'épiploon. Cette zone du corps est également appelée « omentum » et correspond à deux replis de la membrane qui protège les organes qui se trouvent dans l'abdomen, le péritoine.
  • Appendicectomie : ablation de l'appendice iléo-cæcal.
  • Curage ganglionnaire : ablation d’une partie des ganglions afin d'examiner s'ils sont atteints par des cellules cancéreuses.

Thérapie ciblée

A ce jour, aucune thérapeutique ciblée utilisée dans le cadre d’une étude randomisée n’a encore montré de bénéfice en termes de survie globale pour les patientes atteintes de cancer de l’ovaire. Il n’y a pas de thérapie ciblée concomitante avec la chimiothérapie. En revanche, deux études de phase II, dans le cadre de maladie en rechute éventuellement résistante au traitement par sels de platine (traitements souvent utilisés en 1e intention dans le cancer de l'ovaire), ont montré des taux de réponse de 15 à 25 % grâce à l’utilisation d'un médicament anti-cancéreux. Ces traitements ciblés sont à proposer aux patientes en fonction du profil moléculaire de la tumeur et nécessitent une analyse histologique minutieuse de la pièce opératoire voire des tests de biologie moléculaire complémentaires qui peuvent être réalisés au Centre Léon Bérard.

Certains antiangiogéniques peuvent également avoir leur place dans les traitements des formes avancées

 

  • Une femme en traitement
    30 déc

    Une avancée dans les traitements des cancers de l’ovaire héréditaires

    Le Pr Isabelle Ray Coquard, médecin spécialiste au CLB, reconnue dans le traitement des cancers de l’ovaire est le premier auteur d'une publication scientifique qui présente ces résultats encourageants.

    Lire l'article
  • ATIENTE CANCER OVAIRE

    Le cancer de l'ovaire

    Soigner cette maladie féminine

Traitement de maintenance

Les traitements de maintenance sont utilisés après la chimiothérapie afin de limiter le risque de rechute en fonction de la caractéristique moléculaire de la tumeur.

Des traitements ciblés sont à proposés aux patientes en fonction du profil moléculaire de la tumeur et nécessitent une analyse histologique minutieuse de la pièce opératoire voire des tests de biologie moléculaire complémentaires qui peuvent être réalisés au Centre Léon Bérard. 

Les inhibiteurs de PARP se prescrivent maintenant systématiquement en traitement de maintenance afin de diminuer le risque de rechute.

Les autres traitements : l’hormonothérapie et la radiothérapie.

Les études sur le traitement hormonal des cancers ovariens sont anciennes et concernent peu de patientes, le plus souvent multi traitées. Des réponses sont observées avec différents traitements et sont rapportées sans avoir montré un bénéfice pour la survie des patientes. Elles sont parfois utilisées pour des cas particuliers : tumeurs épithéliales de bas grades.

La radiothérapie reste prescrite exceptionnellement dans les cancers de l’ovaire, en cas de rechute ganglionnaire localisée (sus-claviculaire, médiastinale...).

Les tumeurs rares

Le Centre Léon Bérard a développé depuis plusieurs années une expertise sur les tumeurs rares de l’ovaire (cancer mucineux, à cellules claires, des cordons sexuels, germinales, borderline, …).
Cette équipe est coordonnée par le Pr Isabelle Ray-Coquard et se compose notamment du Dr Olivier Tredan, oncologue médical, et du Dr Pierre Meeus, chirurgien.

Surveillance

La surveillance du cancer de l’ovaire est faite de façon attentive par le Centre Léon Bérard. Si elle vient à se produire, la rechute se manifeste par la réapparition de signes cliniques (troubles digestifs, ascites, ganglions inguinaux, épanchement pleural...), l’élévation du CA125, ou des anomalies au scanner. Le TEP-scan est un examen qui peut être utile dans le diagnostic et le bilan des rechutes. La prise en charge des rechutes des cancers de l’ovaire est proposée au Centre Léon Bérard, soit par une reprise de chimiothérapie soit à nouveau dans une association de chimiothérapie et de chirurgie, parfois dans le cadre d’essais cliniques.

Les praticiens du CLB ont développé une expertise dans ce domaine, tant en chirurgie qu’en chimiothérapie. L’ensemble des dossiers sont discutés par une équipe pluridisciplinaire : une Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) dédiée au cancer de l’ovaire.

Les thérapeutiques de recours proposées au CLB pour les cancers de l'ovaire

  • La chimio-hyperthermie intra-péritonéale (CHIP) est une technique proposée au Centre Léon Bérard depuis plusieurs années. Cette technique pratiquée couramment au CLB est à réserver aux rechutes. La chimiothérapie intrapéritonéale est une autre manière d’administrer la chimiothérapie, qui consiste à injecter les médicaments de chimiothérapie dans la cavité péritonéale, directement au contact des organes abdominaux, associée à un bain de liquide chauffé à 42°.
  • La chirurgie des stades avancés de la maladie est aussi réalisée au CLB. Il s’agit d’une chirurgie lourde et complexe, qui touche plusieurs organes, et nécessite d’avoir une équipe chirurgicale experte en oncologie.
  • Les thérapeutiques ciblées dans le cadre d’essai thérapeutiques.
  • La chirurgie lors de la rechute.
  • Les tumeurs rares qui nécessitent un avis d'expert en RCP.

  • Maison des bonnes fées
    27 sep

    Inauguration de La Maison des Bonnes Fées

    Le Centre Léon Bérard et l’Association Les Bonnes Fées ont la joie et la fierté de vous annoncer l’ouverture de la deuxième Maison des Bonnes Fées en France, un lieu dédié au bien-être des patients.

    Lire l'article
  • atelier-belle-et-bien-maquillage-centre-leon-berard

    Atelier "belle et bien" pour les femmes atteintes d'un cancer : reportage

    Lire l'article