Innover autour de l'intelligence artificielle et de la Big Data

Données de santé : Une base de données sécurisée de plus de 300 000 dossiers

Le Centre Léon Bérard s’est doté dès 1993 des premières briques d’un dossier patient informatisé. Ce virage informatique a permis dans les années 2000 une informatisation complète entrainant la fermeture du service des archives papiers (conservées en lieu sûr par ailleurs).

Notre base de données contient des informations sur plus de 300 000 patients qui ont eu au moins une étape de leur parcours de soins au Centre Léon Bérard. Cela correspond à environ 400 000 scanners/IRM. Ces données extrêmement sensibles sont stockées dans les serveurs du Centre Léon Bérard avec toutes les règles de sécurité nécessaires à l’hébergement de telles données sensibles.

Le dossier patient du Centre Léon Bérard est issu d’un développement informatique interne ce qui nous permet un accès complet à toutes les données utiles à la recherche. Ces données sont bien entendus pseudonymisées, ce qui signifie que l’on supprime les éléments directement identifiants comme le nom, prénom, date et lieu de naissance, avant de pouvoir les utiliser dans des projets de recherche. De plus, tous les projets sont abordés selon l’angle de la sécurité informatique et la sécurité des données pour celles-ci soient stockées en lieu sûr.

Cette base de données représente un potentiel immense pour la recherche en cancérologie et le développement de nouveaux outils permettant de mieux en prendre en charge les patients de demain. Bien sûr cette base de données n’est utilisée quand dans le plus grand respect des droits de nos patients et notamment de leur droit à l’information sur l’utilisation faite de leurs données.

Le site https://mesdonnees.unicancer.fr/ permet d’identifier les études dans lesquelles vos données anonymisées ont pu être utilisées en fonction de vos critères de prise en charge. Nous vous informons également sur l'utilisation des données de santé de nos patients dans une rubrique de notre site internet.

intelligence artificielle et big data

Intelligence artificielle en cancérologie : à quoi sert-elle ?

L'usage de la Big Data et de l'intelligence artificielle en santé, et notamment en cancérologie, est multiple. Elles permettent notamment de développer de nouveaux axes de dépistage des cancers, dans l'analyse de données moléculaires, biologiques, d'imagerie par exemple, soit pour dépister plus tôt, soit pour trouver le traitement le plus adapté.

Big Data et données de santé : faire avancer la recherche

La Big Data et l'utilisation de bases de données à grande échelle permet de faire avancer la recherche contre le cancer. Quelques exemples à découvrir autour de l'intelligence artificielle et de la Big Data en cancérologie.

 

DeepSarc

Cancer très complexe et varié, le sarcome est une catégorie de tumeurs rares pour laquelle l’efficacité des essais cliniques arrive à ses limites. Depuis près de 40 ans, des études randomisées ont été conduites sans pouvoir trancher sur l’intérêt de la chimiothérapie pour traiter les sarcomes, et sur la pertinence de l’utiliser avant ou après la chirurgie.

Porté par le professeur Jean Yves Blay, Directeur Général du Centre Léon Bérard et directeur du réseau NetSarc, au côté de ses équipes et d’experts du Centre de lutte contre le cancer de Bordeaux et de l’université de Rennes, le projet Deepsarc vise à étudier l’impact des différents traitements sur données de vie réelle afin de déterminer le schéma thérapeutique le plus pertinent. Il mobilisera les données cliniques de la base NETSARC, base de référence sur le sarcome quasi exhaustive en France avec plus de 50 000 patients.

Ces données, enrichies par les données médico administratives (Système National des Données de Santé), permettront de suivre les patients dans le temps. Plus d'infos en cliquant ici

 

Owkin

Le Centre Léon Bérard a un partenariat fort avec l’entreprise Owkin spécialisée dans l’intelligence artificielle.

Nous menons dans ce cadre plusieurs projets :

1. DIA-GN-OSE vise à améliorer le diagnostic des cancers sur 2 pathologies rares que sont les sarcomes et les mésothéliomes. Ces cancers rares sont très variés et proposer un traitement adapté aux spécificités cliniques et génétiques du patient n’est pas toujours facile. L’apport de l’intelligence artificielle dans ce domaine est notamment de prédire la réponse au traitement pour choisir celui qui sera le plus adapté. Un premier article issu de ce partenariat a été publié dans la revue Nature Medicine.

2. Substra Le Centre Léon Bérard est membre actif Consortium Substra avec 6 autres partenaires (Owkin, l’École Polytechnique, l’Institut Curie, l’université Paris Descartes, le CHU de Nantes, la startup Apricity, l’AP-HP). L’objectif est de construire une plateforme de développement d’outils d’intelligence artificielle qui permette de laisser les données dans les centres hospitaliers en faisant « voyager » les algorithmes. Cela assure le plus haut niveau de sécurité des données tout en garantissant des résultats de qualité puisque les données sont issues de multiples centres hospitaliers.

Plus d'infos dans cet article sur frenchweb.fr

 

CREATIS

La collaboration avec le laboratoire CREATIS (Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé) et le Centre Léon Bérard permet de faire travailler sur un même site des chercheurs spécialiste de l’analyse des données d’imagerie et des experts médicaux, médecins ou physiciens. Ce partenariat fort est fécond de nombreux projets. https://www.creatis.insa-lyon.fr/site7/en

 

HITACHI

Le partenariat mené avec Hitachi a permis de créer un laboratoire de recherche nommé Hitachi Lyon Lab qui permet la présence sur le site du Centre Léon Bérard de plusieurs chercheurs de l’entreprise. Dans le cadre de cette collaboration, Hitachi et le CLB mèneront une activité de recherche et de développement sur de nouvelles technologies de dépistage et de diagnostic des cancers. Des outils de prédiction de la réponse à la radiothérapie seront aussi développés grâce à l’utilisation des données transcriptomiques et génomiques des tumeurs.

Un document PDF pour aller plus loin sur le sujet

 

  • regard
    11 oct

    Intelligence artificielle : le CLB s'engage pour le futur

    Le Centre Léon Bérard est depuis 2017 fortement impliqué dans plusieurs programmes utilisant l’intelligence artificielle.

    Lire l'article
  • donnes personnelles

    Protection des données personnelles

    Tout savoir sur la protection des données personnelles au Centre Léon bérard

    Protection des données personnelles
  • données de santé patients

    Patients et données de santé

    Vous informer sur l'utilisation des données de santé des patients

    Patients et données de santé

Contact, recherche de partenariats

Nous sommes toujours à l’écoute de propositions de partenariats notamment de co-conception d’outils dans lesquels nous pouvons apporter nos expertises médicales et un accès à des données de qualité. Hugo.crochet@lyon.unicancer.fr