Prévention et dépistage - Cancers ORL

La prévention primaire

La prévention des cancers par intervention sur leurs causes est appelée "prévention primaire" par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La prévention primaire du cancer consiste à éviter l'exposition à un agent cancérogène : tabac, alcool, soleil, facteurs professionnels et environnementaux… Les principaux facteurs de risques des cancers ORL sont l’alcool et le tabac. Il existe également des facteurs de risque professionnels. Le Centre Léon Bérard propose à ce titre des consultations spécialisées ainsi qu’une consultation dédiée pour dépister les risques de cancers professionnels.

La prévention secondaire

Cette prévention passe par l’arrêt définitif de l’alcool et du tabac. Les personnes ayant eu un cancer de la tête et du cou ont un facteur de risque aggravé (15 % de risque en plus) de développer un second cancer de la tête et du cou. Aucun programme de chimio-prévention n’a montré son efficacité. Aussi, un suivi attentif par le médecin ORL traitant est vivement conseillé.

Consultation d'addictologie

Le saviez vous ?

Le Centre Léon Bérard propose un accompagnement des addictologies. Vous pouvez vous renseigner sur les risques et sur les aides qui vous sont proposées, en cliquant sur les liens ci-après...

Le dépistage des cancers ORL

Actuellement, l’examen de référence est l’examen clinique de la cavité buccale par un professionnel de santé, médecin ORL ou chirurgien-dentiste.

consultation chez le dentiste

Le Centre Léon Bérard s’est inscrit dans deux programmes pour la détection précoce des cancers de la tête et du cou ou cancers ORL, montrant d’une part son expertise et d’autre part ses capacités d’innovation :

  • Le Dr Philippe Zrounba, chirurgien spécialiste du CLB, fait partie du comité scientifique qui a élaboré un nouveau module de formation à la détection précoce des cancers de la cavité buccale. Ce programme de formation (2 modules destinés aux chirurgiens dentistes et aux médecins ORL) a été élaboré dans le cadre de l’Institut national du cancer (INCa) et est disponible sur le site de l’institut.
  • Le Centre Léon Bérard est promoteur d’un nouvel essai thérapeutique "ONCORAL". Financée par l’INCa, cette étude vise à montrer l’efficacité d’un examen biologique (repérage de marqueurs bactériens, génétiques et organiques spécifiques) de la salive dans le dépistage précoce des tumeurs de la tête et du cou.