Traitements - Cancer du pancréas

Tumeurs localisées

Une chirurgie est proposée en cas de tumeur localisée et opérable. Une tumeur est identifiée comme opérable en fonction de sa taille, et de l’absence de contact aux organes et vaisseaux environnants. Le geste chirurgical va dépendre la localisation de la tumeur dans le pancréas.

En cas de tumeurs en région céphalique (tête du pancréas) : l’intervention consiste en une duodéno-pancréatectomie céphalique (DPC), c’est une intervention complexe qui peut parfois nécessiter une reconstruction vasculaire (veine porte). Il existe plusieurs techniques pour rétablir le circuit digestif biliaire et pancréatique qui dépendent des habitudes chirurgicales et des constatations locales.

Pour les lésions du corps et de la queue du pancréas on réalise le plus souvent une spléno-pancreatectomie sans reconstruction digestive.

Compte tenu des gestes réalisés, une prise en charge médicale post-opératoire est nécessaire (surveillance glycémique, compensation de l’insuffisance pancréatique exocrine).

Une chirurgie du cancer du pancréas sera systématiquement suivie de chimiothérapie adjuvante sauf contre-indication. Une chimiothérapie néo-adjuvante (avant la chirurgie) peut être proposée pour faciliter la réalisation de la chirurgie. Une radiothérapie peut parfois être discutée.

Tumeurs avancées/métastatiques

>Le traitement repose sur la chimiothérapie. Lorsque cela est possible des essais cliniques (+lien recherche clinique au centre) sont proposés aux patients.

Le protocole de chimiothérapie sera adapté à l’état du patient, il s’agit la plupart du temps de chimiothérapie intensive, le cancer du pancréas étant une maladie agressive. En cas de bonne efficacité la chimiothérapie pourra être allégée par la suite. En cas de mutation des gènes BRCA1 ou 2, un traitement ciblé par inhibiteur de PARP pourra être proposé.

 

Quel que soit le stade du cancer du pancréas, une prise en charge globale notamment avec des soins de supports est importante.