Histoire

Une histoire ancrée dans le patrimoine lyonnais

Lorsque le professeur Léon Bérard prend sa retraite en 1940, le nouveau centre est déjà saturé. Un nouveau projet de centre pouvant accueillir 300 malades est alors monté, avec le professeur Paul Santy. La construction de ce nouveau centre commence en 1950, il sera inauguré en 1958, et depuis n’a plus déménagé : cela fait donc 60 ans que le Centre Léon Bérard existe.

Le Professeur Léon Bérard en 10 informations

Léon Eugène Bérard, chirurgien spécialiste en cancérologie, est à l'origine du Centre Léon Bérard.

Né en 1870, le professeur Léon Bérard ne vous est peut-être pas familier : nous revenons en 10 informations sur ce grand personnage de la médecine lyonnaise, l'un des pionniers de la lutte contre le cancer en France.

  • Léon Bérard est né le 17 février 1870 à Morez (Jura) et mort le 2 septembre 1956 à Lyon
  • Le 10 novembre 1923, il inaugure l’un des premiers centres anticancéreux de France, au cœur de l’Hôtel-Dieu sur la presqu’île
  • Le 19 mai 1958, le Centre Léon Bérard tel que nous le connaissons aujourd’hui est inauguré avec 300 lits, 2 ans après la mort de Léon Bérard.
  • Léon Bérard était chirurgien, spécialisé en chirurgie thoracique et chirurgie du cou.
  • Léon Bérard était l’élève préféré du chirurgien de renom Antonin Poncet à la Faculté de médecine, dans laquelle il est ensuite devenu professeur agrégé.
  • Léon Bérard a mené beaucoup de travaux de recherche, notamment sur la chirurgie du cou.
  • Léon Bérard et Auguste Lumière (l'inventeur du cinéma avec son frère Louis) avaient une profonde amitié.
  • Auguste Lumière et Léon Bérard ont travaillé ensemble à l’Hôtel-Dieu. Auguste Lumière est le premier donateur du centre anticancéreux et a notamment contribué au financement des travaux de recherche sur le cancer.
  • Léon Bérard est le premier chirurgien français à faire filmer ses opérations.
  • Léon Bérard a travaillé jusqu’à l’âge de 70 ans.

Qui est Léon Bérard ?

Né en 1870, Léon Bérard a commencé ses études de médecine en 1888 et devient chirurgien des hôpitaux en 1901. Il travaille sur des sujets variés : extraction des projectiles de guerre, vascularisation des viscères, classification des tumeurs osseuses, chirurgie du goitre thyroïdien, ostéomalacie infantile… et rédige des ouvrages de référence dont « L’appendicite, étude clinique et critique ».

Son intérêt pour la tuberculose pulmonaire et le développement de la technique de thoracoplastie lui valent d’être considéré comme l’un des pionniers de la chirurgie thoracique.

Mais Léon Bérard s’est aussi consacré aux maladies cancéreuses. Il fut un concepteur avant-gardiste de l’association des traitements et précurseur de ce que nous appelons aujourd’hui la pluridisciplinarité. Dès 1917, il organisait des radiothérapies et des curiethérapies pour les cancers du col de l’utérus.

Léon Bérard vu par son ami Auguste Lumière

Des liens d’amitié très forts unissaient Léon Bérard et les Frères Lumière, inventeurs du cinéma en 1895. Grâce au concours direct d’Auguste Lumière, Léon Bérard fut vraisemblablement le premier chirurgien à faire filmer ses opérations chirurgicales.
Auguste Lumière parlait d’ailleurs de son ami en ces termes :
"Maitre admirable dont la haute science, la technique impeccable, le talent de présentation et d’exposition en ont fait le plus brillant, le plus éblouissant instructeur que j’ai jamais connu". 

Léon Bérard vu par ses pairs

"En acceptant malgré les critiques et les sarcasmes, de soigner ces quelques désespérés, avec les faibles moyens dont il disposait alors, il mérite bien d’être considéré comme l’un des fondateurs de la lutte anti-cancéreuse en France. Nos centres suscitent encore des campagnes hostiles et lorsque ces calomnies me découragent, je pense à la force d’âme qu’il lui a fallu pour persévérer et je reprends courage".
Marcel Dargent, Directeur du centre Léon Bérard de 1958 à 1972.

  • leon-berard-portrait

    Histoire : retour sur la période 1923 -1958 avec le Pr Léon Bérard

    Le 26 mai 1958, le Centre Léon Bérard ouvrait officiellement ses portes : pourtant, il est aussi intéressant de remonter jusqu’à 1923, date de la création par le Pr Léon Bérard du 2ème Centre anticancéreux de France à l'Hôtel-Dieu à Lyon.

    Lire l'article
  • Anniversaire
    • 60 ans

      c'est le nombre d'années d'installation du CLB sur le site de Grange-Blanche