Mélanome et ganglion sentinelle

illustration Benoit Drigny

Oncodermatologie : mélanome de faible épaisseur (0.8-1 mm), ganglion sentinelle à partir de quels critères ?

L’équipe d’oncodermatologie du Centre Léon Bérard a organisé en septembre 2021 une soirée destinée aux professionnels de la santé. Objectif : décider à quel moment proposer le geste de ganglion sentinelle dans les mélanomes de faible épaisseur

Centre de référence régionale en cancérologie, le Centre Léon Bérard est à 100 % dédié à cette pathologie.

Dans le cadre de sa mission d’enseignement, l’établissement développe une politique de formation et d’enseignement en direction des futurs professionnels de santé, mais aussi des professionnels en exercice. Dans ce cadre, les médecins et soignants du CLB proposent régulièrement des formations ainsi que des soirées d’information destinées aux professionnels hospitaliers et libéraux.

En oncodermatologie...

Le Dr Mona Amini-Adle et son équipe proposent un programme de conférences, accessibles en présentiel au Centre Léon Bérard.

Le premier rendez-vous avec pour sujet « Mélanome & Sentinelle : à partir de quel Breslow ? » a été organisé le jeudi 9 septembre.

Cette présentation s’adressait aux dermatologues, chirurgiens et radiothérapeutes et a permis de faire le point sur un sujet actuellement débattu sans consensus établi dans la prise en charge des mélanomes de faible épaisseur.

Dr Amini-Adle

« Cette présentation, nous a permis de donner des éléments concrets, basés sur les données cliniques les plus récentes, pour orienter les professionnels lors du choix de la technique du ganglion sentinelle dans la prise en charge de leurs patients atteints de mélanome de faible épaisseur (0,8 à 1 mm) ».

Dr Amini Adle