La réalité virtuelle, une technologie pour lutter contre l'anxiété

Le phare dans l'application oncomfort
une patiente avec un masque de réalité virtuelle

Le Centre Léon Bérard a reçu plusieurs prix pour ce projet innovant de réalité virtuelle destiné à abaisser le niveau de stress et d'anxiété de nos patients avant une intervention chirurgicale. Présentation.

Dans le salon d’attente du service de chirurgie du Centre Léon Bérard, depuis fin 2015, les patients peuvent bénéficier d’un nouveau dispositif pour les détendre avant leur intervention chirurgicale. L’équipe soignante de chirurgie leur propose de revêtir un casque de réalité virtuelle qui va leur permettre de bénéficier d’une séance de relaxation et de partir en plongée sous-marine avec une baleine pendant 20 minutes.

Les images sont plus vraies que nature, en 3 dimensions et à 360°, la musique relaxante et des exercices de respiration contribuent à les déstresser.

en pleine découverte de la réalité virtuelle
Un masque Gear, une application, et l'on oublie tous ses repères

La réalité virtuelle au travers d'un casque est une alternative à la prémédication ou aux médicaments sédatifs et anxiolytiques. Il peut également remplacer l’hypnose qui ne peut, faute de temps, être proposée à l’ensemble des patients le nécessitant, malgré le nombre important de professionnels de santé formés au Centre Léon Bérard.
Ce dispositif de réalité virtuelle innovant est aujourd'hui primé au Festival de la Communication Santé et obtient le prix Coup de Coeur dans la catégorie Patients Aidants.
  • Évaluation du dispositif
    • 80 personnes interrogées

      toutes ont indiqué que leur anxiété avait diminué de plus de 50% sur l’échelle d’évaluation qui leur était proposée

  • isabelle delhomme, herve rosay diane jooris

    Une équipe soignante partie prenante

    L’équipe soignante du CLB s’est donc rapidement approprié ce projet innovant. Les effets positifs sur le patient sont en effet visibles immédiatement après la séance de relaxation et les commentaires des patients sont extrêmement valorisants pour les soignants. « Ces nouvelles technologies sont de véritables outils de support au service des soignants pour améliorer la prise en charge des patients.

Les origines du projet de réalité virtuelle au Centre Léon Bérard

Le Dr Hervé Rosay, médecin anesthésiste-réanimateur au Centre Léon Bérard, a rencontré en 2015 au MD Anderson, le Centre de lutte contre le cancer de Houston au Texas, une des psychologues de l’unité d’oncologie médicale de l’établissement à l’origine de ces applications.

« Cette psychologue s’est liée d’amitié avec une professeur d’arts graphiques. Ces 2 jeunes femmes également professeurs de yoga et de relaxation ont réfléchi aux moyens de diminuer de manière non médicamenteuse l’anxiété des malades suivis en cancérologie », explique le Dr Rosay. De leurs travaux sont nées trois applications plug and play, AMO©, AQUA© et KIMO© développées dans une start-up belgo-américaine Oncomfort™.

Chaque application a une destination : AMO© s’utilise pendant un geste douloureux, AQUA© avant une intervention chirurgicale et KIMO© est destinée aux enfants pendant la chimiothérapie notamment afin de détourner leur attention lors du branchement du produit.

Christine Laurent, infirmière, cadre de santé du secteur chirurgie du Centre Léon Bérard

Nous avons été le premier centre en Europe à disposer de ces trois applications et avons pu les tester avec succès, fin 2015, auprès des adultes en chirurgie ambulatoire notamment. Le matériel est facile à utiliser et ne nécessite pas de formation spécifique.

Christine Laurent, cadre de santé