EURACAN expertise

Le CLB coordonne un réseau de 66 établissements en Europe

EURACAN réunit 10 cancers rares de l’adulte (Sarcomes, Cancers rares gynécologiques, cancers rares urologiques, cancers neuroendocriniens rares, cancers rares du système digestif, cancers endocriniens rares, cancers ORL rares, cancers thoraciques rares, cancers rares cutanés et mélanome de l’œil, cancers cérébraux rares).

schéma des pathologies prises en charge

Qu’est qu’un ERN ?

Les réseaux de référence européens des maladies rares relient les prestataires de soins de santé et les centres d’expertise hautement spécialisés afin d’améliorer l’accès au diagnostic et au traitement et de mettre à disposition des patients, dont la prise en charge requiert une concentration de ressources et de compétences, des soins de santé de grande qualité et ce, quel que soit l’état membre en Europe.

Le but des ERNs est d’encourager la coopération en soins de santé et de faciliter l’accès aux diagnostics et aux soins médicaux de haute qualité incluant la valeur ajouté européenne en réalisant un travail transfrontalier dans ces domaines. Ils doivent servir de centres de recherche et de connaissance, en mettant à jour et en contribuant aux dernières découvertes scientifiques, en prenant en charge les patients d’autres états membres et en garantissant si nécessaire la possibilité de soins ultérieurs.

Les ERN devront également disséminer leurs expertises en Europe.

Le saviez-vous

Chaque année, 541 000 nouveaux cas de tumeurs solides rares sont diagnostiqués en Europe (22% de tous les diagnostics de cancers). Ces cancers rares sont multiples et touchent de nombreuses localisations : sarcomes, tumeurs gynécologiques, urologiques, ORL, cérébrales, endocrines… Ils sont aussi, globalement, de plus mauvais pronostic car moins connus, avec un diagnostic plus difficile et souvent posé tardivement. Pour répondre aux exigences des patients européens qui souhaitent améliorer leur accès aux soins et pour mieux diffuser les expertises détenues par de grands centres européens, l’Europe a souhaité mettre en place des réseaux de référence pour les maladies et cancers rares, les ERNs (European Reference Networks), et lancé il y a un an un appel à candidatures. 23 réseaux ont été officialisés mi-décembre 2016 parmi lesquels EURACAN, dédié aux cancers solides rares de l’adulte et piloté par le Centre Léon Bérard.

PAEDCAN, cancers pédiatriques

Le Centre Léon Bérard est également impliqué dans le réseau ERN PaedCan pour les cancers rares pédiatriques, puisque l’Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon (IHOPe) – groupement de coopération des Hospices Civils de Lyon et du Centre Léon Bérard – a été retenu parmi les centres experts.

les cancers de l'enfant