Prévention et dépistage - Cancer de la peau

Prévention

Pour limiter le risque de cancer cutané, il convient :

  • D’éviter le soleil entre midi et 16h
  • Recherchez l’ombre le plus souvent possible.
  • De porter un chapeau, des lunettes de soleil et un tee-shirt et utiliser une protection solaire en la renouvelant fréquemment (indice 30 minimum / renouveler toutes les 2 heures). Faire attention aux zones à risque d’attraper des coups de soleil : les oreilles ; la nuque ; dos des pieds si chaussures découvertes.
  • Attention : l’eau et la transpiration suppriment l'effet protecteur de la crème solaire.
  • Se méfier des nuages, les UV nocifs traversent les nuages !
  • Se méfier du parasol, qui ne crée pas une ombre protectrice (risque de réverbération sur le sable et de coup de soleil.
  • Protégez vos enfants dès leur plus jeune âge et apprenez-leur les bons gestes.
  • Evitez les cabines de bronzage : elles entraînent des risques de cancers cutanés, au même titre qu’une exposition au soleil sans protection
  • La meilleure protection reste vestimentaire !
  • resolution juillet 2019 soleil

    Résolution de juillet 2019 : Je me protège du soleil toute l’année

    Je me protège du soleil tout l’année… et je commence cet été. C'est la 7e résolution du Centre Léon Bérard !

    Lire l'article

À noter : si vous travaillez à l’extérieur (activité professionnelle de plein air) ou si vous avez des antécédents familiaux de cancers de la peau, vous faites partie des sujets à risque. Pensez à vous protéger.

Nous prenons tous des risques à nous exposer au soleil sans protection mais les personnes blondes, rousses, ayant de nombreuses tâches de rousseur et de nombreux grains de beauté doivent tout particulièrement surveiller leur peau et se protéger, même sur de courtes périodes.

  • Pour en savoir plus sur les risques du soleil

    Vous pouvez consulter le site de Cancer Environnement

    Cliquez ici

Dépistage

Depuis quelques années une journée nationale de prévention et de dépistage des cancers cutanés est organisée tous les ans (généralement au mois de mai) par la société française de dermatologie Ces consultations de dépistage sont proposées par les dermatologues de ville. Le CLB ne participe pas à ces campagnes de dépistage (la journée de dépistage reste réservée uniquement pour le personnel du CLB). Le dermatologue examine la peau dans son intégralité et complète son examen avec l’utilisation d’un dermoscope.

Il est important de consulter un dermatologue pour un dépistage cutané si vous avez

  • la peau claire
  • eu de nombreux coups de soleil dans le passé
  • de nombreux grains de beauté
  • des antécédents familiaux de mélanome
  • eu d’importantes expositions solaires (dans le cadre professionnel ou par les loisirs)

Par ailleurs, une auto évaluation  de la peau est recommandée.

Observez votre peau pour détecter précocement un mélanome

Le mélanome peut être diagnostiqué et reconnu par chaque individu qui a été sensibilisé au dépistage des grains de beauté. La règle de dépistage est simple à tel point qu’elle est enseignée à l’école primaire en Australie.

 

Cette règle dite ABCDE consiste à analyser la forme de tout grain de beauté selon 5 caractéristiques commençant par les premières lettres de l’alphabet :

A symétrie (symétrie ou asymétrie)

B ordure (régulier ou irrégulier)

C ouleur (une ou plusieurs couleurs)

D iamètre (< ou > 6 mm)

E volution (forme, couleur, extension, saignement, démangeaison, etc…)

 

La présence de deux critères doit motiver un avis spécialisé, la présence de trois critères impose le plus souvent l’exérèse de la lésion. Cette règle s’applique pour les grains de beauté plat et non en relief.

Les anglosaxons ont rajouté une autre lettre à cette règle : le F pour « Funny look », consistant à reconnaitre un grain de beauté ne ressemblant pas aux autres, bizarre, « le vilain petit canard ».

De manière générale, tout grain de beauté apparaissant sur la peau et s’étendant rapidement, doit motiver un avis auprès d’un dermatologue. Par ailleurs, la couleur noire d’un grain de beauté doit attirer l’attention, surtout chez des personnes de phototypes claires, ou si la couleur noire est apparue sur un grain de beauté ancien.

Le mélanome se développe le plus souvent directement sur la peau et ne résulte pas de la « dégénérescence » d’un ancien grain de beauté. De nombreux avis sont demandés concernant des traumatismes survenus sur les grains de beauté en relief et ancien. Les traumatismes répétés ne constituent pas un facteur de risque de dégénérescence d’un grain de beauté.

S’il n’est pas diagnostiqué à temps, un mélanome peut se développer sur la peau, devenir plus épais, en relief, saigner, s’ulcérer. Par la suite des métastases peuvent se développer à proximité de la lésion initiale ou même d’emblée à distance (dans les ganglions, viscères (poumon, foie, os, cerveau,…).

Et lorsque l'on a déjà eu un cancer de la peau ?

Outre une protection solaire rigoureuse, il est recommandé quand un facteur de risque est identifié (peau claire, nombreux naevus, antécédent personnel ou familial de cancer cutané) d’avoir un suivi clinique dont la fréquence varie d’une consultation trimestrielle à annuelle en fonction du risque.

On parle alors de prévention secondaire, pour éviter la survenue d'un second cancer. Cette prévention secondaire se fait en concertation avec les médecins de famille ou le dermatologue libéral du patient. En revanche, les apports alimentaires en particulier vitaminiques n’ont pas fait leur preuve dans la prévention des cancers cutanés.

Si vous présentez une lésion suspecte, qui est noire, qui saigne, qui s’est modifiée récemment, vous pouvez obtenir un RDV de consultation dans les plus brefs délais avec un dermatologue du CLB.

Pour cela, il vous suffit de consulter votre médecin traitant qui déterminera l’indication d’une consultation spécialisée en dermatologie.  La lettre du médecin traitant pourra ensuite être adressée par mail associée à une photographie de votre lésion. L’ensemble de ces éléments seront analysé par les dermatologues du Centre.  Le numéro de secrétariat à contacter pour obtenir un rdv est le 04 78 78 59 96. Le secrétariat vous communiquera le mail pour adresser la lettre de votre médecin traitant et les photos de la lésion qui vous inquiète.