Prévention et dépistage - Cancer de la peau

Prévention des cancers de la peau

Pour les cancers cutanés, le principal facteur de risque connu est l’exposition au soleil. Plus rarement il peut être mis en cause certaines mutations génétiques, des expositions à certains toxique comme l'arsenic, les goudrons de houille voire les irradiations accidentelles ou thérapeutiques.

À noter : si vous travaillez à l’extérieur (activité professionnelle de plein air) ou si vous avez des antécédents familiaux de cancers de la peau, vous faites partie des sujets à risque. Pensez à vous protéger.

Nous prenons tous des risques à nous exposer au soleil sans protection mais les personnes blondes, rousses, ayant de nombreuses tâches de rousseur et de nombreux grains de beauté doivent tout particulièrement surveiller leur peau et se protéger, même sur de courtes périodes.

Et lorsque l'on a déjà eu un cancer de la peau ?

Outre une protection solaire rigoureuse, il est recommandée quand un facteur de risque est identifié (peau claire, nombreux naevus, antécédent personnel ou familial de cancer cutané) d’avoir un suivi clinique dont le fréquence varie d’une consultation trimestrielle à annuelle en fonction du risque.

On parle alors de prévention secondaire, pour éviter la survenue d'un second cancer. Cette prévention secondaire se fait en concertation avec les médecins de famille ou le dermatologue libéral du patient. En revanche, les apports alimentaires en particulier vitaminiques n’ont pas fait leur preuve dans la prévention des cancers cutanés.

 	cancer-peau-prevention-gestes

Connaissez-vous les bons gestes à adopter face au soleil ?

Face au soleil, pour éviter les risques de cancers cutanés (mélanomes et carcinomes), différents gestes simples sont à adopter par tous.

  • Evitez le soleil entre 12h et 16h.
  • Recherchez l’ombre le plus souvent possible.
  • Appliquez une crème solaire haute protection et renouvelez souvent l’opération : l’eau et la transpiration suppriment l'effet protecteur de la crème solaire.
  • Couvrez-vous avec des vêtements, un chapeau et des lunettes de soleil.
  • Protégez vos enfants dès leur plus jeune âge et apprenez-leur les bons gestes.
  • Evitez les cabines de bronzage : elles entraînent des risques de cancers cutanés, au même titre qu’une exposition au soleil sans protection.

Quel dépistage pour les cancers de la peau ?

Il n’existe pas de dépistage organisé des cancers de la peau, comme pour les cancers du sein et du côlon, mais il est vivement conseillé pour les personnes à risque (risque familial de mélanome, peau claire ou lésion cutanée suspecte) de consulter un dermatologue. Un cancer cutané fait rarement mal sauf à un stade très avancé. Pris à temps, on obtient dans la majorité des cas la guérison il n’en est pas de même si on attend trop longtemps.
Le principal conseil est de ne pas attendre et de consulter en cas de doute surtout si la lésion cutanée persiste, augmente de taille, saigne spontanément. L’unité de Dermatologie du Centre Léon Bérard assure ce type de dépistage sur demande du médecin référent.

 

 	depistage-cancer-peau-methode-abcde
Source image : e-cancer.fr

Observez votre peau pour détecter plus tôt les signes précoces d’un mélanome

Saviez-vous que le meilleur dépistage passe aussi par l’auto-évaluation ? Pour cela, un principe simple, la méthode ABCDE développée par des dermatologues peut vous aider !

Pour cela, il vous suffit d’observer régulièrement vos grains de beauté et de retenir ces 5 notions essentielles :

  • A pour Asymétrie : votre grain de beauté est asymétrique ?
  • B pour Bord : votre grain de beauté a des bords irréguliers, dentelés ?
  • C pour Couleur : votre grain de beauté a une couleur qui n’est pas homogène ?
  • D pour Diamètre : votre grain de beauté est de grand diamètre ?
  • E pour Evolution : votre ou vos grains de beauté ont changé récemment, de taille, de couleur de forme ?

Face au soleil et pour protéger sa peau, on adopte les bons gestes pour être plus serein et pour profiter des beaux jours en toute tranquillité.