Tous les traitements des cancers du sein sur un seul et même site au Centre Léon Bérard

Chirurgie

Le début du traitement dans la majorité des cas débute par une chirurgie mammaire. Il s’agit :
-soit d’une chirurgie conservative (ablation de la tumeur et préservation du sein)
-soit d’une chirurgie par mastectomie (ablation du sein)

Le choix de l’acte chirurgical intervient après une discussion entre le chirurgien et la personne malade en fonction de la tumeur et des possibilités de conservation du sein. Les décisions thérapeutiques sont également discutées aux cours de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) entre les différents spécialistes de la maladie. Certaines interventions peuvent être réalisées dans le cadre d’une hospitalisation en ambulatoire, c’est-à-dire dans la journée.
Le Centre Léon Bérard est l’un des rares centres en France à développer la chirurgie ambulatoire en cancérologie, une forme d’hospitalisation qui améliore le confort du patient et de son entourage.

Pour les cancers invasifs, l’ablation de la tumeur est associée à l’exérèse ou ablation des ganglions axillaires. En fonction de la situation, deux techniques peuvent être employées :
- la technique dite du "ganglion sentinelle". Il s'agit d'une technique innovante qui consiste à enlever et examiner uniquement un à deux ganglions axillaires. Pour cela, on injecte un marqueur radioactif et un colorant bleu au voisinage de la tumeur ou près de l’aréole du sein. Ce produit est collecté par le système lymphatique pour se concentrer au niveau des premiers ganglions axillaires. Une scintigraphie permet de bien les repérer et le prélèvement pendant l’intervention en est ainsi facilité.
-le "curage axillaire". Cette technique standard consiste à effectuer une incision dans l’aisselle pour prélever des ganglions afin de savoir s'ils sont atteints par le cancer. Ce curage axillaire est réalisé au cours de l’opération du sein.

Radiothérapie post-opératoire

Certaines tumeurs nécessitent une radiothérapie afin de détruire toutes les cellules tumorales au niveau du sein et des ganglions alentours, tout en épargnant les tissus sains périphériques. La radiothérapie est utilisée pour faire diminuer le risque de rechute locale ou locorégionale, c’est-à-dire concernant le sein et/ou ganglions. Le radiothérapeute détermine un programme de traitements qui définit notamment le nombre de séances, le dosage des rayons. Par exemple, un traitement classique va se traduire par 1 séance par jour, 4 à 5 jours par semaines, pendant 5 à 6 semaines. Le Centre Léon Bérard (CLB) dispose de équipements permettant de réaliser des irradiations complexes.

Chimiothérapie

Il existe deux séquences de traitement :
La chimiothérapie avant l’opération. On parle de chimiothérapie néoadjuvante, elle a pour but de réduire le risque de rechute mais aussi de diminuer la taille de la tumeur afin de réaliser une conservation mammaire lors de la chirurgie.
La chimiothérapie après la chirurgie. On parle de chimiothérapie adjuvante, elle a pour but de diminuer le risque de rechute.
Il existe 1 cas particulier : celui des tumeurs qui présente une surexpression d’une protéine particulière appelée Her2. Ce type de tumeur est traité par un anticorps réalisé par voie veineuse toutes les 3 semaines pendant 1 an.

La chimiothérapie est organisée selon un programme. Par exemple, un traitement classique va se traduire par 4 à 8 cycles de chimiothérapies toutes les 3 semaines. Cette chimiothérapie est en général dispensée en hôpital de jour, par voie veineuse. Une séance dure une demi-journée environ. La chimiothérapie nécessite la pose d’un cathéter.

Le CLB propose aux patientes l’accès à des nouvelles molécules de chimiothérapie ou des traitements innovants, évalués dans le cadre d’essais thérapeutiques. Après avoir obtenu le consentement du patient, les nouveaux traitements sont administrés sous surveillance stricte du Bureau d’études cliniques (BEC).
Le CLB est l’un des trois plus gros centres français promoteurs d’essais cliniques en cancérologie.

Hormonothérapie adjuvante

Il existe deux types de tumeurs :
Les cancers hormono-sensibles (ou hormono-dépendants) 
Les cancers non-sensibles aux hormones.
Pour les cancers hormono-dépendants, les personnes ayant été opérées d’un cancer invasif sont traitées sur une période de 5 ans après un traitement par voie orale (1cp/jour).

Surveillance

Toutes les personnes suivies au CLB après un cancer du sein bénéficient d’une surveillance attentive : 1 consultation tous les 4 mois pour les 2 premières années puis tous les 6 mois pendant les 3 ans suivants, associée à une mammographie annuelle. Le but de cette surveillance est de vérifier la tolérance de l’hormonothérapie éventuelle et de rechercher une éventuelle rechute.
Cette surveillance est organisée en lien étroit avec le médecin traitant et le gynécologue de la personne malade.

Prise en charge des rechutes
Il existe deux grands types de rechutes :
Les rechutes locales ou loco-régionales (concernent le sein et les ganglions)
Les métastases

Le diagnostic est réalisé dans le cadre d’un bilan d’évaluation de la rechute. Il est associé à un examen clinique. Le médecin peut également demander un scanner du thorax et de l’abdomen, une scintigraphie des os ou éventuellement un PETscan. Pour affirmer le diagnostic de métastases, le médecin peut également demander de réaliser une biopsie des lésions repérées. Cette caractérisation des lésions est faite par l’anatomopathologiste, en utilisant des méthodes modernes de biologie moléculaire.
Pour le traitement des rechutes, la stratégie de traitement est décidée en concertation avec les différents acteurs médicaux (oncologues médicaux, radiothérapeutes, chirurgiens et anatomopathologistes), dans le cadre d'une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP).
De nombreux protocoles thérapeutiques existent. Certains d’entre eux se font dans le cadre d’un essai clinique, pour donner l’opportunité aux personnes malades de recevoir des traitements innovants.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort