La Chirurgie en cancérologie

La chirurgie lors d'un cancer reste aujourd’hui l’un des piliers des traitements à disposition pour soigner un cancer. Il s’agit de retirer localement la tumeur lors d’un acte chirurgical. Cet acte peut intervenir avant ou après d’autres traitements (chimiothérapie ou radiothérapie par exemple). On parle alors de traitements néo-adjuvants s’ils sont réalisés avant la chirurgie ou adjuvant s’ils sont prescrits après. , mais aussi seul, lors d’une intervention.

 

Dans tous les cas, une équipe pluridisciplinaire, se réunissant en Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), définira le programme de traitement le plus adapté à votre cas, en fonction des résultats de vos examens diagnostiques, de la biopathologie ou d’imagerie (radiologie, scanner, IRM, échographie, mammographie…).

 

La chirurgie, dans le traitement d’un cancer, peut intervenir en début de traitement. Elle pourra être complétée par d’autres solutions thérapeutiques (chimiothérapie, radiothérapie…), traitements adjuvants ou de sécurité.

Elle peut aussi être proposée après un traitement qui aura pour but de réduire la tumeur et faciliter l’opération chirurgicale. Le traitement sera dit néo-adjuvants.

 

Le Centre Léon Bérard réalise de très nombreux types d’intervention chirurgicale en cancérologie :

Chirurgie en sénologie avec ou sans reconstruction, chirurgie gynécologie, ORL, digestive, thoracique …

Différentes techniques chirurgicales peuvent vous être proposées au Centre Léon Bérard :

  • Chirurgie et reconstruction du sein
  • Chirurgie gynécologique
  • Chirurgie complexe de l’appareil digestif et viscéral
  • Chirurgie des sarcomes
  • Chirurgie et reconstruction ORL
  • Chirurgie thoracique

Ultraspécialisée, l’équipe du Département de chirurgie réalise des chirurgies d’exception nécessitant une expérience et un environnement particulier, par exemple :

  • la CHIP ou chimio-hyperthermie intra-péritonéale
  • la perfusion hyperthermique de membre isolé qui permet une perfusion régionale de tumeur associée à une haute concentration de médicaments de chimiothérapie.

Le Centre Léon Bérard propose aussi des actes de chirurgie mini-invasive, c’est-à-dire une chirurgie où l’on opère le patient par petites incisions, le tout couplé à un système d’imagerie vidéo. Les avantages sont très importants pour le patient, en réduisant sa convalescence et ses cicatrices, ainsi que sa durée d’hospitalisation.

 

 

Les différentes modes d’hospitalisation  en chirurgie au Centre Léon Bérard

Différents modes d’hospitalisation peuvent vous être proposés pour votre opération chirurgicale. Le Centre Léon Bérard innove pour vous proposer les meilleurs soins dans les meilleures conditions, en fonction de votre pathologie.

Au Centre Léon Bérard, la prise en charge en chirurgie s’adapte à toutes les situations pour chaque patient. Ainsi, le 1er étage se compose de services dédiés à la prise en charge en chirurgie.

 

 

La chirurgie en ambulatoire

Pour faciliter une réhabilitation précoce en chirurgie sénologique et reconstructrice, le mode d’hospitalisation en ambulatoire est de plus en plus proposé, répondant ainsi à l’aspiration fréquente des patients grâce aux nombreux progrès de la chirurgie.

Il s’agit d’une prise en charge qui permet une réhabilitation et une sortie plus rapides et facilitées, permettant de rester moins longtemps à l’hôpital et de retrouver vos habitudes, sans dormir à l’hôpital. Tout le plateau chirurgical a été pensé pour faciliter l’arrivée et le départ des patients, avec des services particuliers, comme une bagagerie par exemple.

 

En 2015, 2 198 séjours en chirurgie ambulatoire se sont déroulés au Centre Léon Bérard

Depuis 12 ans, le CLB a toujours innové dans le domaine de l’ambulatoire :

- En 2005, la création de 5 places de chirurgie ambulatoire

- En 2017, le CLB dispose maintenant d’un espace de 10 méridiennes pour la chirurgie ambulatoire et de 5 méridiennes pour la réhabilitation

- En 2013, ouverture d’un bâtiment dédié à l’ambulatoire

Aujourd’hui au Centre Léon Bérard, 30% des gestes opératoires et 50 % des chirurgies pour cancer du sein sont proposés en ambulatoire c’est-à-dire que le patient arrive et repart le jour-même de son intervention.

 

L’hospitalisation conventionnelle

Le Centre Léon Bérard dispose services dédiés à la prise en charge en chirurgie, à la fois pour les chirurgies dédiées aux cancers de la tête et du cou, pour les chirurgies dédiées aux cancers sénologiques, pour les chirurgies digestives et thoraciques, mais aussi un service d’hospitalisation de semaine, dédié à l’interventionnel pour de très courts séjours (le 1 A Nord) c’est-à-dire à la radiologie interventionnelle et à l’endoscopie interventionnelle.

 

L’arrivée à J-0

L’arrivée le jour-même de l’intervention, le J0 pour Jour Zéro, se développe depuis septembre 2016 au Centre Léon Bérard. Ce nouveau mode de prise en charge est sécurisé dans un parcours patient dédié qui débute par la consultation avec le chirurgien et qui s’évalue 48h avant l’intervention par l’appel téléphonique d’une régulatrice experte.

Cette innovation est une avancée majeure dans la prise en charge chirurgicale au CLB notamment dans la gestion du stress du patient qui reste plus de temps à son domicile avant son intervention chirurgicale. Elle peut être proposée y compris pour les chirurgies les plus lourdes et complexes.

Aujourd’hui, environ 150 patients par mois arrivent le jour même pour une intervention (en chirurgie, radiologie interventionnelle, endoscopie, curiethérapie, pose d’abords veineux).

 

Le patient debout au bloc opératoire

Depuis décembre 2010, le Centre Léon Bérard innove en accueillant les patients debout au bloc opératoire.

Le jour J, vous arrivez au bloc opératoire à pied, accompagnés par un équipier. Vous êtes accueillis dans un salon où vous attendez quelques minutes avant d’être accompagnés par l’équipe du bloc jusqu’à la salle d’intervention. Cette organisation vise un autre regard sur le patient : un malade debout, un malade digne, un malade acteur. Depuis, plus de 90% des patients opérés interrogés plébiscitent cette organisation .

L’infirmier ou le médecin qui vous accueille est chargé de vous rassurer et de vérifier avec vous votre identité et le site opératoire. Ces étapes primordiales sont les étapes obligées, répétitives et incontournables depuis la mise en place de la « Check-list sécurité du patient au bloc opératoire » dans tous les blocs français.

Le Centre Léon Bérard dispose de 2 blocs opératoires pour la chirurgie et l’interventionnel, ce qui représente 10 salles d’intervention chirurgicale dont 1 dédiée au pose de cathéters (ou abords veineux), 2 salles d’endoscopie, 2 salles de radiologie interventionnelle et une salle de réveil (SSPI : salle de soins post-interventionnels). Pour la curiethérapie et la technique intrabeam©, un 3e bloc est situé au niveau -1.

 Plus de 60 personnes, chirurgiens, médecins anesthésistes-réanimateurs, infirmiers de bloc opératoire, infirmiers anesthésistes et brancardiers travaillent dans ce service. Deux infirmières principales encadrent l’équipe soignante et les brancardiers.

Les étapes de votre accueil au bloc opératoire :

• Accueil par l’équipe dans un petit salon d’attente

• Installation en salle d’intervention et vérification de la check-list

• Anesthésie par perfusion

• Intervention chirurgicale

• Installation en salle de réveil

• Retour en unité d’hospitalisation

 

Le Retour assis

En décembre 2010, le Centre Léon Bérard avait déjà été l’un des premiers blocs français à accueillir le patient debout au bloc opératoire. Depuis, plus de 25 000 patients ont apprécié ce dispositif et d’autres établissements hospitaliers l’ont mis en place.

En 2016, le Centre Léon Bérard a fait un pas de plus : il propose aux patients opérés en ambulatoire de rentrer en fauteuil, assis, dans le service.

Dès la salle de soins post-interventionnels (salle de réveil), le patient est levé par l’équipe et installé dans un fauteuil, déperfusé et reconduit dans le service où il sera installé confortablement dans un fauteuil spécifique et adapté. Lui sera alors proposée une réalimentation rapide.

L’ensemble de ce nouveau dispositif proposée au CLB fait partie de la réhabilitation rapide après chirurgie, une approche de prise en charge globale du patient en péri-opératoire qui diminue l’anxiété comme la durée de séjour et permet d’anticiper le retour à domicile.

 

 

Snoezelen et réalité virtuelle : moins de stress avant, pendant et après une intervention chirurgicale

La gestion du stress et de l’anxiété est une des préoccupations centrales des équipes de chirurgie du Centre Léon Bérard. Ainsi, lors d’une arrivée le jour-même de leur intervention, les patients sont dirigés dans une salle d’attente qui répond au concept hollandais Snoezelen : colonnes à bulles, musique douce, aromathérapie, ciel étoilé. La réalité virtuelle, à travers un masque Gear et des applications spécifiques, leur est également proposée.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort