Résolution de novembre : pendant mon traitement, je décide d'arrêter le tabac. Je me protège et je protège aussi mes proches

resolution tabac novembre centre léon bérard

Pour ce mois de novembre et cette 11e bonne résolution de Léon : nous vous invitons à vous intéresser au tabagisme passif. Arrêter de fumer, c’est en effet agir sur sa santé, mais aussi sur celle des autres !

Résolution de novembre : pendant mon traitement, je décide d'arrêter le tabac. Je me protège et je protège aussi mes proches

 

Qu’est-ce que le tabagisme passif ?

Le tabagisme passif consiste à inhaler, de façon involontaire, la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. Contenant plus de 4000 substances toxiques, dont plus de cinquante cancérogènes, la fumée de tabac est extrêmement toxique pour le fumeur mais également pour le non-fumeur qui y est exposé. Les enfants de fumeurs sont particulièrement exposés au tabagisme passif qui favorise l’asthme et les infections respiratoires. En France, près de 1 100 décès seraient liés au tabagisme passif chaque année, dont 150 par cancer du poumon. Ces données ont conduit les pouvoirs publics à prendre des mesures réglementaires afin d'interdire l'usage du tabac dans les lieux publics, notamment dans les hôpitaux et les lieux de santé.

Par ailleurs, note le Pr Christine Lasset, responsable du Département de santé publique du Centre Léon Bérard : « L’enfant d’un parent fumeur à trois fois plus de risque d’entrer dans le tabagisme. »

 

Comment et pourquoi arrêter de fumer pendant mes traitements ?

Chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie… le tabac ralentit la cicatrisation, diminue l’efficacité des traitements, mais aussi est un facteur de risque pour les rechutes ou la survenue de seconds cancers. Afin d’aider ses patients, le Centre Léon Bérard a mis en place le protocole ECARTabac dans tous les services d’hospitalisation. Chaque soignant propose aux patients fumeurs une substitution nicotinique le temps de son séjour hospitalier que ceux-ci souhaitent ou non entrer dans une démarche de sevrage tabagique à long terme. Il s’agit d’améliorer leur confort puisqu’ils doivent s’abstenir de fumer le temps de séjour à l’hôpital. L’ensemble du personnel est sensibilisé et formé au repérage et à la prise en charge des patients fumeurs afin d’éviter les symptômes liés au manque de nicotine.

 

N'oubliez pas en ce mois de novembre, notre établissement adhérent du Réseau de prévention des addictions, Réseau Hôpital Sans Tabac (RESPADD), participe au Mois sans tabac.

Rendez-vous sur : https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/ pour participer et vous inscrire !

 

Pendant mon traitement, je décide d’arrêter le tabac. Je me protège et je protège aussi mes proches.

En novembre, et si on changeait !

C'est la 11e bonne résolution du Centre Léon Bérard

 

Mon défi : je tente l’aventure collective de l’arrêt du tabac en novembre ou je soutiens un proche dans l’arrêt du tabac.

Un premier pas : Je suis en traitement au Centre Léon Bérard, je me renseigne auprès de la consultation de tabacologie (04 78 78 26 25) / des soignants pour être accompagné(e).

Résolution de novembre : pendant mon traitement, je décide d'arrêter le tabac. Je me protège et je protège aussi mes proches

résolution novembre arret tabac traitement et tabagisme passif

Mon défi du mois de novembre ?

Je tente l’aventure collective de l’arrêt du tabac en novembre ou je soutiens un proche dans l’arrêt du tabac.