Atelier "belle et bien" pour les femmes atteintes d'un cancer : reportage au Centre Léon Bérard

11 femmes se sont données rendez-vous au premier Atelier "belle et bien" mené par l'association du même nom au Centre Léon Bérard. Des esthéticiennes sont venues leur prodiguer conseils et astuces de soins et de maquillage pendant un cancer. Reportage.

 

Odile, Karine, Christelle, Béatrice, Leïla, Marjorie, Myriam, Séverine, Marie-Pierre, Elisabeth, Claude.
11 femmes sont réunies ce mardi 17 janvier pour un rendez-vous un peu particulier au Centre Léon Bérard.  Dans la salle, une grande table ovale, les prénoms sur des écriteaux et des miroirs individuels posés devant chaque place, accompagnés d’une grande trousse rose.

Babeth et Joëlle, venues de Paris, accueillent d’un grand sourire les arrivantes.

« Bienvenue à l’atelier Belle et Bien mesdames ! ».  Chacune s’installe et l’on fait connaissance : il est grand temps de démarrer.

 

C’est la première fois au Centre Léon Bérard que se déroule cet atelier de soins et de maquillage, ouvert à toutes les patientes, avec l’association Belle et Bien.
Ce programme, entièrement gratuit, a vu le jour il y a une quinzaine d’années à Paris, grâce à une association membre d’un réseau international d’accompagnement des femmes atteintes de cancer, « Look Good, Feel Better ». Des esthéticiennes bénévoles, spécialement formées, vont partager pendant 2 h des conseils adaptés pour les patientes, pour prendre soin de soi pendant la maladie, apprendre les bons gestes, ou se sentir mieux tout simplement.

 

 

Autour de Joëlle et de Babeth, 4 autres esthéticiennes bénévoles travaillant en région lyonnaise vont co-animer cet atelier où l’on pose toutes ses questions, où l’on se détend, où l’on fait connaissance avec sa voisine, où l’on rigole. « C’est un groupe très communicatif aujourd’hui, hein mesdames ! » ajoute Babeth alors que les discussions vont bon train et que chacune découvre les produits de la trousse de cosmétiques qu’elles vont ramener chez elles après l’atelier.

 

[ Reportage Vidéo ]


 

 

On commence par les soins de la peau, un démaquillage doux, une eau micellaire, une bonne hydratation, un masque hydratant. « Pendant les traitements, la peau peut s’assécher, n’hésitez pas à hydrater votre peau, à faire des masques, toujours avec des gestes doux, ne frottez pas » explique Bénédicte, l’une des esthéticiennes bénévoles.

 

 

Elles montrent les bons gestes, accompagnent les femmes, répondent aux questions. Il est temps de passer au maquillage. « Et le fond de teint, il faut en mettre sur les paupières pour éviter les démarcations ou j’en fais un peu trop ? » demande une participante. Le groupe est détendu, profite des massages et des gestes d’expertes prodigués par les esthéticiennes. Chacune va à son rythme, fait en fonction de ses propres connaissances et ré-apprivoise son visage et son regard sur la beauté.

 

 

 

« Apprendre à se maquiller, à se refaire les sourcils quand on est en train de les perdre, c’est aussi jouer sur l’image que l’on renvoie aux autres » explique l’une des intervenantes.
« Et si c’était surtout l’image que l’on se renvoie à soi-même ? »

 

 

Les visages s’illuminent à mesure que les yeux se fardent et les bouches se crayonnent.

« On est venues pour avoir des conseils, mais surtout pour se sentir bien. Pendant la maladie, plus que jamais, on a besoin de prendre du temps pour soi, pour penser à soi. »

 

Vous souhaitez participer vous aussi à un atelier Belle et Bien de soins et de maquillage ? Une fois par mois, l’association et ses esthéticiennes bénévoles vous donnent rendez-vous au Centre Léon Bérard sur inscription préalable. Informations et inscription à l’ERI, auprès de Dominique Cordier (Hall 1) ainsi qu’au 04 78 78 28 54.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort