Solenn THIRCUIR

Sciences Humaines et Sociales

Présentation

Post doctorante au sein du département de SHS

Titulaire d’un doctorat en sociologie obtenu en juin 2020 à l’EHESS, j’ai rejoint le département de SHS du Centre Léon Bérard en septembre 2020.

Mes précédentes recherches ont porté sur les thématiques liées à l’alimentation, à la santé et aux trajectoires de vie. Elles se sont développées entre la France et les Etats-Unis où j’ai successivement été chercheuse invitée à l’Université de Californie à Berkeley et à l’Université de Stanford. Au cours de mon doctorat, j’ai suivi des formations en santé publique à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique.

En parallèle de mes activités de recherche, j’enseigne, depuis septembre 2019, les sciences humaines et sociales aux facultés de médecine de Lyon Sud et de Lyon Est, en tant qu’Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche.

Affiliation 

Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire de Biométrie et de Biologie Evolutive

Chercheure associée au Centre Norbert Elias/EHESS

Pour avoir accès au CV de Solenn THIRCUIR : cliquez ici

Contact

Cheney C, 3ème étage

solenn.thircuir@lyon.unicancer.fr

Profil Linkedin de Solenn THIRCUIR

Projets principaux en cours

  • Européanisation des soins : les cancers de l’enfant. Ce projet de recherche a pour objectif de comprendre comment la thématique des cancers pédiatriques s’est imposée au niveau européen, et quelles sont les conséquences de cette européanisation sur la prise en charge des jeunes patients. Ce projet vise à étudier comment les acteurs médicaux, politiques, industriels et associatifs travaillent ensemble à l’échelle européenne pour transformer la prise en charge des cancers de l’enfant.
  • Innovations thérapeutiques et intelligence artificielle. Le projet « Personalized Optimization of Prognostic and thErapeutic protocols with Lu-177 for MNETs, through the development of advanced computational tools and a portable detection sYstEm » (POPEYE) vise à personnaliser la radio-immunothérapie en utilisant le 177LU. Il s’agit d’une recherche développée par le Techno-Science and Societal Transformation Research Group, à l’Institute for Advanced Studies (IHS) de Vienne qui réunit des partenaires en Grèce, en Autriche et en France. Il s’agit de réfléchir aux aspects éthiques et économiques de cette nouvelle approche dans le domaine du cancer pour les patients et leurs soignants, le personnel médical et les chercheurs.