15 février : journée mondiale dédiée aux cancers de l'enfant

journee cancers pediatriques

Le 15 février, c’est la journée internationale des cancers de l’enfant. Dans le monde, ce sont chaque année ce sont ainsi 163 000 cas de cancers qui sont déclarés chez les enfants entre 0 et 15 ans et 80 000 qui en décèdent, avec une grande hétérogénéité selon les pays et les niveaux de développement.

En Afrique par exemple, les taux de mortalité avoisinent les 60% tandis qu’en Amérique du Nord, l’on se situe aujourd’hui à moins de 15%.

Cette journée est l’occasion de rappeler l’importance de la collaboration internationale pour une meilleure compréhension, un meilleur traitement et un meilleur suivi des cancers de l’enfant.

L’IHOPe et le Centre Léon Bérard apportent eux-aussi leur pierre à l’édifice de cette recherche mondiale. Une nouvelle étude clinique d’envergure internationale a d’ailleurs été initiée l’année dernière au Centre Léon Bérard.

Ependymome : 74 jeunes patients d’ores et déjà inclus dans l’essai d’envergure mondiale SIOP (Société Internationale d’Oncologie Pédiatrique) Ependymome II, promu par le Centre Léon Bérard

Les épendymomes sont parmi les tumeurs cérébrales malignes les plus fréquentes chez les enfants et adolescents. Le diagnostic, le traitement et le pronostic vital de ces tumeurs sont actuellement insuffisants.

Un essai d’envergure européenne (regroupant de jeunes français, belges, italiens, anglais et prochainement finlandais), lancé en mai 2016, a aujourd’hui pour but d’homogénéiser les recommandations actuelles concernant le diagnostic et le traitement d’enfants, adolescents et jeunes adultes présentant un épendymome.

Le but est d’améliorer et d’harmoniser l’évaluation de la maladie ainsi que sa prise en charge thérapeutique, pour instaurer de nouvelles recommandations au plan mondial pour le traitement de ces jeunes patients.

Cet essai multicentrique international, promu par le CLB, est coordonné par le Dr Didier Frappaz, pédiatre oncologue, spécialiste des tumeurs cérébrales au Centre Léon Bérard. A terme, un minimum de 480 patients sera recruté dans le programme SIOP Ependymome II.

Une mobilisation forte du Centre Léon Bérard pour faire avancer la recherche en oncologie pédiatrique

De nombreux axes de recherche laissent présager de belles avancées pour la guérison des cancers pédiatriques dans les prochaines années

De nombreux projets de recherche en 2020 et 2021

  • Depuis mai 2020, porté par le réseau national de recherche en cancérologie pédiatrique React4Kids avec le soutien de la plateforme Gilles Thomas au Centre Léon Bérard,  a été créé le premier entrepôt national de données multi-omiques en oncopédiatrie Share-4Kids (1M€). Le but ? Créer une base de données nationale unique rassemblant des données cliniques, biologiques, génomiques et radiomiques  pour faciliter leur exploitation à des fins de recherche pour faire progresser la recherche en cancérologie pédiatrique.

 

 

  • Rhabdomyosarcomes : succès de l'équipe "Mort cellulaire et cancers pédiatriques" et de celle de Béatrice Fervers "Prévention, Cancer et Envrionnement" à l'AAP de l'INCa HighRisk-HighGain avec un projet de modélisation de l'effet de pesticides sur des organoïdes en novembre 2020.