Les Plateformes du Département de recherche de transfert et innovation

Plateforme d’Innovation en Immunomonitoring et Immunothérapie (PI3)

Direction Christophe Caux

Quel contrôle le système immunitaire joue-t-il sur le développement d’un cancer…? Les liens entre les deux systèmes complexes que sont le développement d’un cancer d’une part et le système immunitaire d’autre part ne sont pas encore clairement établis. Si dans certains cas, on peut supposer que le processus d’immunosurveillance tumorale joue un rôle dans la destruction des cellules tumorales au moment de leur apparition dans l’organisme, dans d’autres cas le système immunitaire pourrait au contraire faciliter la progression de cellules cancéreuses.

Le Centre Léon Bérard abrite plusieurs équipes de recherche qui travaillent, en recherche fondamentale sur la thématique Immunité, Microenvironnement, Virus au sein du Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL).

Afin de développer l’innovation en « Immunothérapie / Biothérapie » et son transfert en clinique, le Centre Léon Bérard a une plateforme d’immunomonitoring des cancers dont les objectifs sont :

- Mettre en place des tests de suivi de la réponse immune spécifiques d’antigènes* tumoraux (elispot, tétramères, …) et les adapter à différentes pathologies tumorales

 - Réaliser le suivi de la réponse immunitaire spécifique d’antigènes tumoraux et de paramètres immunitaires (quantification et caractérisation fonctionnelle des sous populations immunes, dosage des cytokines plasmatiques…) dans le cadre de protocoles cliniques

 - Evaluer l’impact de la réponse anti-tumorale sur la réponse clinique associée à la thérapie (conventionnelle ou ciblée, néo-adjuvante ou adjuvante*, thérapie cellulaire…)

- Générer de l’innovation technologique diagnostique et pronostique (nouveaux biomarqueurs de réponse immune)

Un atout : la proximité entre recherche et hôpital

Cette plateforme attenante à une structure hospitalière, devrait permettre de valider des approches d’immunothérapie en s’appuyant sur le développement d’essais cliniques innovants associant thérapeutiques ciblées et immunothérapie.

Exemples de projets menés par la plateforme

 "Suivi des distorsions du répertoire TCR pour prédire la lymphopénie et prévenir le décès à la suite d’infections associées à la chimiothérapie chez les patientes souffrant d’un cancer du sein" - Projet preuve de concept du CLARA 2008-2010: Coordinateur Christophe Caux, collaboration ImmunID.

 L’objectif est ici, dans le cas des rechutes du cancer du sein, de valider l’utilisation d’un paramètre immunitaire (diversité immunitaire) pour identifier les patients à risque de progression rapide dans le but de pouvoir proposer à terme une approche thérapeutique innovante.

"Validation en clinique humaine que l’efficacité thérapeutique d’une chimiothérapie néo-adjuvante des cancers du sein est dépendante de la réponse immune anti-tumorale" - Projet INCA-DHOS translationnel 2009-2012 : Coordinateur Christophe Caux, collaboration Laurence Zitvogel. Financement collectivités locales dans le cadre du projet FUI/LyonBiopole "PLATINE"

 L’objectif ici est de démontrer que la réponse immune spécifique d’antigènes tumoraux est induite/amplifiée par la chimiothérapie néo-adjuvante et contribue à la réponse thérapeutique.

"Suivi de la reconstitution en sous populations de lymphocytes T et de cellules Dendritiques après auto-transplantation hématopoïétique dans le traitement des myélomes multiples" : Financement AMGEN. Coordinateur Catherine Sebban.

 L’objectif est ici de tirer profit d’un protocole clinique de transplantation médullaire pour approfondir nos connaissances sur la cinétique de reconstitution en lymphocytes T/B et des cellules dendritiques (sentinelles du système immunitaire) qui sont les acteurs indispensables des réponses immunes spécifiques d’antigènes infectieux ou tumoraux.

Plateforme de Caractérisation tumorale

Coordination Pierre Saintigny

Cette plateforme regroupe le Centre de ressources biologiques, le groupe Génomique des cancers et la Plateforme de Bioinformatique Gilles-Thomas, ainsi que la Plateforme de Recherche anatomopathologique

 

Le Centre de Ressources Biologiques (CRB)

Le Centre de Ressources Biologiques (CRB) du Centre Léon Bérard (agrément ministériel n° AC-2008-101) est une plateforme transversale chargée de préparer, de conserver et de mettre à disposition des échantillons biologiques de qualité au service des projets scientifiques de nos équipes de recherche et de nos partenaires. Les échantillons biologiques conservés sont de tout type : tumeurs, blocs paraffine, sang, sérum, plasma, cellules ainsi que leurs produits dérivés (ADN, ARN)

Le CRB du Centre Léon Bérard est certifié NFS 96 900 depuis novembre 2009. Il héberge depuis début 2012 les collections biologiques du groupe UNICANCER.

Un Comité médico-technique (CMT) pluridisciplinaire a en charge la gestion et l’examen des demandes de mise à disposition des échantillons biologiques. Pour toute demande d'échantillon, contacter Gilles Clapisson au  04 69 16 66 38.

Validé par le Conseil scientifique du CLB en 2002, le CRB est un acteur majeur par sa participation au réseau français des CRB et à plusieurs projets européens. Le CRB dispose en particulier d’une tumorothèque institutionnelle depuis 1991 à visée diagnostique et à visée de recherche ainsi que d’une sérothèque associée depuis 2005. Elle est entièrement informatisée et reconnue par la Direction générale de l'offre de soins (DGOS), l’Agence nationale de la recherche (ANR) et l’Inserm.
Les collections sont reliées au Dossier patient informatisé et aux bases de données médicales et biologiques autour des thématiques prioritaires de recherche du CLB : cancers du sein, sarcomes, tumeurs germinales et neuroblastomes.

Plateforme de Recherche anatomopathologique

Directeurs Scientifiques : Isabelle Treilleux et Arnaud de la Fouchardière

Responsable Opérationnel : Nicolas Gadot

La plateforme de bio-informatique Gilles-Thomas

Directeur : Alain Viari

Un outil indispensable pour analyser les données générées par les technologies existantes.

Financée par la Fondation Synergie Lyon Cancer, la plateforme de bio-informatique Gilles-Thomas est basée sur le site du Centre Léon Bérard.

Sa mission : donner les moyens aux équipes de recherche travaillant dans le champ de l’oncologie de tirer profit des récentes techniques de génomique à haut débit. L’ensemble des bioinformaticiens et biostatisticiens et des ressources technologiques de la plateforme est entièrement dédiés à l’aboutissement des projets de génomique. Un accent particulier a été mis sur le séquençage nouvelle génération

Créée par Gilles Thomas en 2009, elle est actuellement dirigée par Alain Viari. Son originalité réside dans la connaissance de la génétique du cancer et du traitement de données dont fait preuve l’équipe de la plateforme.
Plus d’info sur cette plateforme : cliquez-ici

Centre de découverte et de développement de médicaments (C3D)

Direction Stéphane Giraud

La plateforme C3D a pour objectif  de donner aux équipes de recherche fondamentale qui ont découvert un gène, une protéine ou une voie de signalisation impliquée dans le développement d’un cancer, les outils pour définir des molécules d’intérêt dites « candidats médicaments » agissant contre cette cible.
Répondant à un besoin exprimé de longue date par son réseau de 150 chercheurs lyonnais d’envergure internationale, le Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL) et le Centre Léon Bérard (CLB) se sont joints à Synergie Lyon Cancer pour créer, en 2012, le « Centre de découverte et de développement de médicaments » ou Center for Drug Discovery and Development (C3D).

Cette plateforme est installée sur le site du Centre Léon Bérard. Elle offre aux chercheurs scientifiques l’expertise et les infrastructures nécessaires pour transformer leurs découvertes en molécules potentiellement thérapeutiques.

Plus d’info sur cette plateforme : cliquez-ici

Laboratoire de modèles tumoraux

Direction Isabelle Godard

Pour le développement de nouvelles approches thérapeutiques, les scientifiques utilisent des modèles de cancer in vivo aussi proches que possible de ceux de l’homme. Cette plateforme a pour mission de réaliser ce type de modèles.

Le Laboratoire des Modèles Tumoraux (LMT) est né en 2008 de la collaboration entre la Fondation Synergie Lyon Cancer et l’Université Claude Bernard – Lyon 1, avec le soutien du Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA), de l’Inserm, du Centre Léon Bérard (CLB) et du CNRS.

Cette plateforme est installée sur le site du Centre Léon Bérard.

Plus d’info sur cette plateforme : cliquez-ici

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort