Les traitements du cancer ORL

Le Centre Léon Bérard propose une prise en charge thérapeutique globale adaptée à la complexité de la pathologie et à la fragilité des patients.
Chaque programme thérapeutique est discuté dans le cadre d’une Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) regroupant un chirurgien, un radiothérapeute, un oncologue médical, un odontologiste, un radiologue et un anatomopathologiste. Il se traduit par un programme personnalisé de soins (PPS) adapté à l’état général et nutritionnel de la personne malade.
Le suivi des patients est assuré par une infirmière pivot.
 

Chirurgie

La chirurgie est le traitement de première intention des cancers de la tête et du cou, lorsqu’elle est possible. Au Centre Léon Bérard, cette chirurgie est associée à une reconstruction et une réhabilitation prothétique réalisées par des équipes spécialisées.

Radiothérapie

La radiothérapie peut être réalisée soit après l’intervention chirurgicale soit de manière exclusive, lorsque l’intervention chirurgicale n’est pas envisageable. Dans ce cas, elle est souvent associée à une chimiothérapie de potentialisation, c'est-à-dire réalisée en même temps de la cure de rayons.
Les traitements de radiothérapie entraînent souvent des séquelles de type hyposialie (manque de salive) qui peuvent être prévenues par des techniques spécifiques proposées au Centre Léon Bérard : l’IMRT et le Cyberknife®.

Les traitements de radiothérapie nécessitent aussi un suivi dentaire particulier avant, pendant et après le traitement qui peut être assuré par les odontologues spécialisés du Centre.

Chimiothérapie

La chimiothérapie peut-être proposée soit :

  • Avant le traitement : afin d’éviter les gestes chirurgicaux mutilants (ex : laryngectomie totale) ou dans le cadre d’une tumeur non opérable d’emblée.
  • Pendant le traitement de radiothérapie.

Des thérapies ciblées peuvent être prescrites aux patients en récidives ou dans les stades métastatiques.


La surveillance

Après la fin du programme thérapeutique la surveillance est basée sur la réalisation d’un examen clinique tous les deux mois pendant les deux premières années, en alternance avec le médecin ORL de ville du patient.
La surveillance s’espace ensuite, mais reste indispensable en raison du risque accru de développer un second cancer ORL.

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort