Cancer de la vessie et des voies excrétrices urinaires

La prise en charge des formes évolutives et métastatiques des cancers de la vessie et des voies urinaires hautes est également assurée par les spécialistes du Centre Léon Bérard.
Le cancer de la vessie (10 700 cas/an) est le 7e cancer le plus fréquent en France. Il touche des hommes dans plus de 8 cas sur 10 et l’âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans.

Facteurs de risque

Les principaux facteurs de risque du cancer de la vessie sont le tabagisme et, dans le cadre d’une activité professionnelle, même ancienne, l’exposition à certains produits toxiques (goudrons et huiles de houille, amines aromatiques, etc.).
Des consultations pour les cancers professionnels et cancers environnementaux sont proposées au Centre Léon Bérard, de même qu’une consultation de tabacologie.

Diagnostic

Les symptômes qui peuvent évoquer un cancer de la vessie ou des voies urinaires sont une hématurie (urines dans le sang), irritation vésicales à type de brûlures.
La prise en charge initiale n’est pas proposée au Centre Léon Bérard et est assurée par votre urologue. Pour établir le diagnostic, le bilan comprend un examen clinique, une échographie de l’appareil urinaire, une cytologie urinaire et une cystoscopie*.
Le diagnostic du cancer est établi par l’examen anatomopathologique des lésions suspectes prélevées au cours d’une opération chirurgicale appelée résection transurétrale de la vessie.

Traitements

Une intervention chirurgicale (résection transurétrale de la vessie - RTUV*) réalisée sous anesthésie permet de d'ôter la ou les lésions tumorales de la vessie en passant par l’urètre. Cette intervention permettra de connaître la nature évolutive de votre tumeur ainsi que son extension locale.

En cas de tumeurs superficielles, des traitements locaux (chirurgicaux ou médicaux) vous seront proposés et réalisés par votre urologue.

En cas de tumeurs infiltrantes, un traitement chirurgical vous sera proposé, une chimiothérapie néoadjuvante (avant la chirurgie) en fonction de votre état général et de votre fonction rénale pourra être discutée. En alternative au traitement chirurgical en cas de contre indication opératoire ou de situations particulières, une radiothérapie combinée à une chimiothérapie peut être envisagée.
L’orientation thérapeutique est décidée en Réunion de concertation pluridisciplinaire.

Dans les formes évolutives et métastatiques de la maladie, le traitement repose sur la chimiothérapie.
Des molécules sont actuellement en développement et pourront vous être proposées au CLB, dans le cadre d’essais thérapeutiques.
Getug 19 MVAC + /- panitumumab (Anticorps anti EGFR) réservé aux patients non porteur des mutations H-ras et K-ras au niveau de la tumeur vésicale.

Des irradiations (radiothérapie) à visée antalgique peuvent également être proposées.

Surveillance

La période qui suit la fin des traitements fait l’objet d’une surveillance attentive et prolongée en lien avec le médecin traitant.
La surveillance consiste en une consultation complétée selon les cas par des examens (examen clinique, cystoscopie, cytologie urinaire, scanner de l’appareil urinaire). Ces examens et leur rythme sont adaptés à votre situation et sont assurés par votre médecin traitant ou le Centre Léon Bérard.

En savoir plus

Accès à la fiche Cancer de la vessie du site de l'Institut national du cancer : cliquez ici

Contacts
Dr Aude Fléchon : oncologue médicale
Dr Pascal Pommier : radiothérapeute médical 


En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
cliquez-ici
eskisehir escort balikesir escort