Le cancer du foie

Le carcinome hépato-cellulaire ou hépatocarcinome(CHC) est une tumeur maligne des cellules hépatiques. Il est le cancer du foie le plus fréquent. Le deuxième type de cancer du foie le plus fréquent est le cholangio-carcinome intra hépatique (10% des cancers du foie) développé au dépend des cellules biliaires.
Ils sont à différencier des métastases hépatiques d’autres cancers, souvent appelées à tort cancer du foie

Prévention

Le principal facteur de risque de l’hepatocarcinome est la cirrhose dont les causes principales sont l’alcool et les hépatites virales chroniques (plus des trois quart des cas). Malgré les incertitudes persistantes, le dépistage par échographie du CHC chez les patients atteints de cirrhose est recommandé. Les facteurs de risque du cholangiocarcinome restent mal connus.

Diagnostic

Le diagnostic de l’hépatocarcinome est établi grâce à des examens biologiques (dosage de l'alpha-foeto-protéine-AFP), une échographie complétée par un scanner et si nécessaire une IRM hépatique. La biopsie n’est pas systématique.
Le diagnostic du cholangio-carcinome intra hépatique se fait, dans la très grande majorité des cas, à un stade avancé. Il nécessite un scanner, une IRM, un Pet-Scan et une ponction.

Traitements

Les hépato-carcinomes
La transplantation hépatique (non réalisée au CLB) est le seul traitement curatif permettant de traiter à la fois la cirrhose et la tumeur. Ses indications sont toutefois limitées.

Concernant les autres traitements chirurgicaux, l'hépatectomie partielle (exérèse partielle du foie) peut être proposée dans certaines indications (selon la taille, la localisation de la tumeur et la fonction hépatique).
D’autres traitements locaux sont possibles par voie radiologique : radiofréquence, chemoembolisation ou radiothérapeute : radiothérapie conformationnelle (IMRT) et Cyberknife® pour les tumeurs non opérables.
Des traitements médicaux par thérapeutiques ciblées sont proposés dans les stades avancés de la maladie si la fonction hépatique et l'état général de la personne malade le permettent.

Les cholangio-carcinomes intra hépatiques
L’hépatectomie est pratiquée si la tumeur est résécable. Il ne s’agit pas d’une indication validée de transplantation hépatique.
Des traitements médicaux : chimiothérapie ou thérapeutiques ciblées associées à la chimiothérapie (dans le cadre d’essai thérapeutique) si la tumeur s’avère non résécable ou métastatique.

Essais cliniques

Essai en cours : "Destruction des tumeurs du foie par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU)". Il s’agit d’une technique complémentaire à la chirurgie. Les ultrasons sont en effet dispensés au cours d’interventions chirurgicales déjà programmées pour l’ablation de métastases hépatiques. Pendant l’opération (en préopératoire), une sonde, couplée à un échographe, est placée sur la surface du foie. En 40 secondes, il est possible de détruire une lésion de 7 centimètres cubes. L’échographe permet au chirurgien de repérer la zone à détruire avec une grande précision et de voir son évolution au cours du traitement. Pr Michel Rivoire

Irradiation stéréotaxique de carcinomes hépatocellulaires : étude de phase II dans le cadre du projet Cyberknife® Nord-Ouest 2007. Dr Christian Carrie

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort