Médecine personnalisée : Lancement de l’étude de screening moléculaire ProfiLER02

Le Centre Léon Bérard lance l’essai ProfiLER02 avec le soutien institutionnel de Roche Pharma France. Cet essai vise à faire progresser notre compréhension des traitements du cancer, en étudiant l’impact de l’analyse de différents groupes de gènes impliqués dans le processus tumoral. ProfiLER02 s’inscrit dans la suite de ProfiLER01, initié en 2013, et qui a déjà permis d’établir le profil moléculaire de 1 944 patients, en explorant 70 oncogènes ou gènes.
 

La recherche clinique au Centre Léon Bérard

 

ProfiLER02 permettra de comparer deux panels de gènes différents chez 250 patients adultes, hommes ou femmes, atteints de tumeurs solides sans altérations moléculaires identifiées constituant des cibles thérapeutiques connues, comme HER2 ou EGFR. L’étude randomisée évaluera le test académique utilisé dans le cadre de ProfiLER01, et le test mis au point par Foundation Medicine Inc. (FMI), partenaire de Roche dont les solutions de séquençage de nouvelle génération (NGS) et d’analyse bioinformatique permettent de déterminer le profil génomique de la tumeur du patient. Cet essai a comme objectif principal de comparer la proportion de patients pour laquelle une thérapie ciblée, guidée par le profilage moléculaire, pourra être initiée en fonction des deux tests (académique ou FondationOne® de FMI).

On utilise alors un séquençage ADN de nouvelle génération pour le profilage moléculaire de chaque tumeur, permettant ainsi à terme de pouvoir proposer des traitements non plus en fonction de la localisation tumorale (de l'organe touché) mais des altérations moléculaires observées, quelle que soit la localisation de la tumeur.

Cet essai multicentrique, promu par le Centre Léon Bérard, permettra d’inclure des patients d’autres établissements (Institut Bergonié (Bordeaux), Institut Curie (Paris), Institut universitaire du cancer de Toulouse et du service d’Oncologie multidisciplinaire et innovations thérapeutiques de l’Hôpital Nord de Marseille).

Initiée en février 2013, ProfiLER01 a déjà permis en 4 années, à partir des échantillons tumoraux et sanguins, d’établir le profil moléculaire de 1 944 patients français, hommes, femmes et enfants, atteints de cancers solides et hématologiques. Pour chacune de ces personnes, les anomalies (mutations, amplification ou délétion) de 70 oncogènes ou gènes ont été identifiées. « Notre groupe d’experts, cliniciens et chercheurs académiques, avait choisi les 70 gènes les plus pertinents pour la compréhension du cancer et secondairement comme potentielles cibles thérapeutiques », explique le Dr Olivier Trédan, investigateur principal de l’étude promue par le Centre Léon Bérard.

Pour plus d'informations, vous pouvez lire le communiqué de presse

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort