Les équipes du Centre Léon Bérard étaient présentes à l’ASCO 2017

Une vingtaine de médecins chercheurs du Centre Léon Bérard étaient présents au 53e Congrès mondial de l’ASCO pour présenter les résultats de leurs recherches cliniques et translationnelles. Ce rendez-vous annuel de l’American Society of Clinical Oncology est un incontournable de la communauté internationale des cancérologues. Il a eu lieu du 2 au 6 juin à Chicago aux Etats-Unis.

 

Chaque année, la présence importante des médecins du Centre Léon Bérard (CLB) à l’ASCO témoigne du dynamisme de l’établissement dans le domaine de la recherche clinique au plan mondial.
Le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du CLB et spécialiste reconnu des sarcomes, a été cette année commentateur de tous les posters présentés dans le cadre de la session dédiée à ces tumeurs rares.

 

Quels projets du Centre Léon Bérard ont été présentés à l'ASCO cette année ?

ProfiLER

Cette année, les analyses issues de l’essai ProfiLER ont été présentées en séance spéciale par le Dr Olivier Trédan, investigateur principal de l’étude promue par le Centre Léon Bérard.

 

Initiée en février 2013, l’étude ProfilLER a permis en 4 années, à partir des échantillons tumoraux et sanguins, d’établir le profil tumoral de près de 2 500 patients français, hommes, femmes et enfants, atteints de cancers solides et hématologiques. Pour chacune de ces personnes, les anomalies (mutations ou amplifications par exemple) de 70 oncogènes ou gènes suppresseurs de tumeurs ont été identifiées. « Notre groupe d’experts, cliniciens et chercheurs académiques, avaient choisi les 70 gènes les plus pertinents pour la compréhension du cancer et secondairement comme potentielles cibles thérapeutiques », explique le Dr Olivier Trédan.

En clair, il s'agit de mettre en place une grille de lecture de notre ADN (on parle de séquençage du génome), d'en observer les anomalies génétiques et de donner un traitement ciblé par rapport à cette anomalie génétique. Ainsi, il ne s'agit plus de proposer un traitement similaire pour les tumeurs par rapport aux organes touchés mais plutôt de proposer un traitement en fonction de l'anomalie génétique observée, qu'il s'agisse d'un cancer du sein, du colon ou du poumon.

 

Le programme ProfiLER est en effet une étude dite de screening moléculaire et non un essai thérapeutique. L’étude a permis de comprendre les mécanismes à l’origine du développement et de la progression des tumeurs, mais surtout d’identifier des anomalies moléculaires déjà connues pour lesquelles des thérapeutiques ciblées existaient. ProfiLER a ainsi permis de donner accès à des traitements de précision déjà existants, soit en routine pour des indications connues, soit dans le cadre d’essai thérapeutique (MOST et ACSè). Près de 200 patients ont déjà été traités.

 

Quels autres projets ont été présentés à l'ASCO par le Centre Léon Bérard ?

 
[IFCT GFPC 1101] – Session cancers du poumon métastatiques non à petites cellules

Le Dr Maurice Pérol a présenté à l’oral les résultats de l’essai IFCT GFPC 1101, une étude de phase III évaluant deux stratégies dans le cancer bronchique non à petites cellules de stade IV et d'histologie non-épidermoïde.

 
[BOLERO – 4] Prise en charge des cancers du sein métastatiques

Le Dr Thomas Bachelot, oncologue médical, coordonnateur du Département de cancérologie médicale du CLB, a présenté un poster en discussion révélant l’ensemble des données de l’Essai multicentrique BOLERO 4 dont il est coordonnateur principal.

Le Dr Thomas Bachelot a également présenté les résultats d’une étude nationale observationnelle multicentrique qui a permis d’évaluer différents traitements hormonaux dans la prise en charge des cancers du sein métastatiques. Ce poster a été réalisé en partenariat avec la R&D UNICANCER, dans le cadre du programme ESME. Pour rappel ce programme vise à constituer une base de données en vie réelle relative à la maladie et au traitement de 20 000 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique, prises en charge au sein du réseau des Centres de lutte contre le cancer français (CLCC) entre 2008 et 2013 afin de pouvoir suivre leur évolution.

 


Plus d'informations : https://am.asco.org/ ou sur notre communiqué de presse ASCO 2017

 

En poursuivant votre navigation sur le site web du Centre Léon Bérard, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles pour nos statistiques - Fermer
eskisehir escort balikesir escort